Crise des émergents : la Chine reste attrayante

le
0
L'ère de la spéculation sur les machés émergents arrive à son terme et les investisseurs vont se concentrer sur les fondamentaux de ces économies. Une bonne nouvelle pour la Chine en pleine réforme.

Alors que les indices économiques de pays émergents tels que l'Inde ou la Turquie s'affolent à l'approche de la décision de la Fed de réduire ses rachats d'obligations (le «tapering» dans le jargon financier), la Chine résiste tant bien que mal aux secousses. Entre le 27 juin et aujourd'hui, le Shanghai Composite a gagné près de 8% et le Hong Kong Stock Exchange plus de 6,5%. Les résultats semestriels des entreprises sont réjouissants. 56,7% des firmes chinoises à avoir publié leurs résultats pour le deuxième semestre ont battu les consensus des analystes. Un taux bien plus élevé que les autres économies asiatiques, d'après un rapport de la société de courtage CLSA. Enfin, en août, le flash PMI chinois, l'indice des directeurs d'achat calculé par HSBC, a atteint un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant