Crise des agriculteurs : Valls accuse l'Europe de faire «trop peu ou trop tard»

le , mis à jour à 14:32
38
Crise des agriculteurs : Valls accuse l'Europe de faire «trop peu ou trop tard»
Crise des agriculteurs : Valls accuse l'Europe de faire «trop peu ou trop tard»

Manuel Valls a reçu ce lundi en fin de matinée les dirigeants du secteur de la grande distribution alors que, depuis plusieurs semaines, les actions des agriculteurs se multiplient. Ces derniers protestent notamment contre les prix pratiqués par les grandes enseignes qui ne leur permettent pas de s'en sortir.

A l'issue de la rencontre, à laquelle participaient le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et celui de l'Economie Emmanuel Macron, le Premier ministre a accusé la Commission européenne de «faire trop peu ou trop tard» pour résoudre la crise agricole, marquée par des baisses de cours, à l'issue d'une rencontre avec les représentants de la grande distribution.

«Nous avons débloqué des mesures d'urgence depuis le début de la crise mais la crise est aussi européenne», a insisté Manuel Valls, demandant à la Commission d'«activer les pouvoirs dont elle dispose en cas de crise».

«La Commission est très consciente de la situation pas seulement en France mais dans plusieurs Etats membres, plusieurs secteurs agricoles», a réagi un porte-parole au point presse quotidien de la Commission européenne à Bruxelles. «Un paquet d'urgence a été approuvé à la fin de l'année passée, d'un demi-milliard d'euros, dont une enveloppe de 420 M euros à distribuer dans les Etats membres. C'est aussi aux Etats membres de faire usage de ce montant», a déclaré Daniel Rosario, soulignant l'existence d'autres mesures, certaines très ciblées pour les secteurs du lait et de l'élevage.

Manuel Valls a rappelé qu'il devait rencontrer samedi le Premier ministre russe Dmitri Medvedev. «J'évoquerai avec lui la levée progressive de l'embargo sur la viande porcine», a-t-il précisé alors que ce point fait partie des demandes des agriculteurs.  

La ville de Saintes bloquée

Des dirigeants d'Auchan, de Carrefour, de Casino, de Lidl et de Système U étaient présents à la réunion à Matignon. Manuel Valls n'a fait aucune annonce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • doussine il y a 10 mois

    Valls est le digne representant d'une classe politique sans idée qui gére au jour le jour. Elle tape en permanence sur l'Europe sans lui donner les moyens d'agir. Nous preparons la guerre et non l'aurons mérité!

  • doussine il y a 10 mois

    M2766070 ca promet le programme de l'upr! mettre la suede hors de l'UE ca commence bien. Le japon va plutot mal et l'islande ne represente pas plus de 2 arrondissements parisiens. Quant a la Russie son economie est délabrée. Il va falloir un programme, un vrai et aller un peu plus loin que "on sort de tout".

  • M4661438 il y a 10 mois

    trop tard, les russes sont auto suffisants en porc ! merci aux USA encore une fois !!

  • M2766070 il y a 10 mois

    J aime bien : si les brit s sortent de l UE sont mor ts... alors tout ceux qui n y sont pas sont mal ? bein non : pas la Suisse , pas l,Islande, pas La suede... le japon

  • M2766070 il y a 10 mois

    ha non pas l UE !!! si t es pas d accord t en sort !!! à chaq élection c est : faut changer l UE , votez pour nous (dte & goch), ... nous à l UPR on en sort point !!! Le budget , faut l amener à Bruxelle, les crises faut voir avec Bruxelle , le foot aussi pour décider qui gagne ?

  • domsko il y a 10 mois

    Sont pratiquement tous tous tombés dans la marmite de l'eUROPE, problème maintenant y a le feu en dessous mais pas encore en l'ébullition mais ça viendra. C'est voulu.

  • domsko il y a 10 mois

    Une fois j'ai posté il semble: on va rigolé quand les nantis vont vouloir tous se protéger. Avant c'était du gain facile d'apparence éternelle.

  • JPANTO il y a 10 mois

    ...la semaine passée c'était la faute à l'Allemagne... et la semaine prochaine quelle sera l'excuse?

  • DADA40 il y a 10 mois

    @cambio tout à fait d'accord mais le président de la FNSEA est un céréalier!

  • DADA40 il y a 10 mois

    En France il y a un vrai problème. Je trouve que devoir payer 3 € un choux-fleur grisâtre au super marché du coin est scandaleux. Si les agriculteurs se souciaient un peu plus de la commercialisation de leurs produits, ils n'en seraient pas là. Au prix pratiqués par les grandes surfaces, ils pourraient remplir une camionnette et venir sur les marchés. A condition que leusr produits soient de qualité. Ce n'est, hélas, pas le cas du "porc" breton ni de leurs "volailles" industrielles.