Crise de vocation chez les enseignants

le
2
La France manque de professeurs. Pourtant, 706 postes sont restés vacants, à l'issue du Capes 2012. Nouvelle DRH de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, Catherine Gaudy fait le point.

Alors que le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon a annoncé des recrutements supplémentaires d'enseignants dans le primaire et le secondaire, les résultats au concours du Capes interne 2012 donnent à réfléchir.

En effet, 4848 postes ont été ouverts pour au total de ... 4142 reçus. Pas moins de 706 postes sont restés vacants lors de cette session , soit 14,6 % des postes à pourvoir, en raison d'un déficit de candidats. Le phénomène n'est pas nouveau. Au concours 2011, ce chiffre était même plus élevé (826)

Dans un contexte de désaffection pour les études scientifiques en général, le déficit touche particulièrement les mathématiques, avec 298 postes non pourvus (652 admis pour 950 postes). Viennent ensuite l'anglais avec un manque de 131 lauréats (659 admis pour 790 postes) et les lettres classiques, avec 95 postes non pourvus (170 postes offerts et 75 reçus). Parmi les autres disciplines déficitaires, figurent aussi les lettres modernes, l'allemand, l'é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • groundze le jeudi 12 juil 2012 à 12:22

    normal; pas assez payés, peu de vacances, retraite pas sûr MDR

  • bercam01 le jeudi 12 juil 2012 à 10:07

    On aurait, paraît-il, beaucoup moins de mal à recruter des profs de rebeu, de chouf, de razzia et de baston... Un peu de sérieux : qu'on ramène l'ordre et la sécurité dans les établissements publics d'enseignement afin que les profs consacrent l'essentiel de leur temps à transmettre leur savoir et non à tenter de maintenir la discipline ou faire de la psycho de bazar et tout s'arrangera comme par miracle !