Crise de la dette : l'espoir d'un accord encore repoussé 

le
0
D'abord prévu mardi dernier, le sommet de dimanche ne suffira pas. Un second est prévu dans les jours suivants.

Les premières pièces semblent, certes, trouver leur place. Mais le puzzle est loin d'être complet. Les Européens sont tombés d'accord sur le renforcement du capital de leurs banques, avec une enveloppe allant jusqu'à 100 milliards d'euros. Nicolas Sarkozy s'est également rapproché d'Angela Merkel sur le futur arsenal FESF, après une franche explication à Francfort. Mais il reste tant d'autres à accomplir avant de trouver un accord complet, détaillé et surtout validé par toute la zone euro. C'est pourquoi le président français et la chancelière allemande ont confirmé, ce jeudi soir, les bruits qui avaient couru toute la journée : un deuxième sommet des chefs d'Etat et de gouvernement aura lieu «au plus tard mercredi », après celui de dimanche. En outre, Sarkozy et Merkel se retrouveront dès samedi soir à Bruxelles pour préparer ses échéances cruciales. Ce nouvel ajustement de calendrier vient confirmer ce que les marchés pressentent: cette fois, les dirigea

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant