Crise de la dette : accord conclut

le
0
Suivez les dernières avancées des négociations sur le double sommet qui doit apporter une «réponse globale» à la crise.

La France, l'Allemagne et les pays de l'euro sont tombés d'accord cette nuit peu avant 4 heures et après 10 heures d'intenses négociations menées en parallèle avec les banques créancières.sur une décote de 50 % sur les titres de dette grecque.

Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et Christine Lagarde, la directrice du FMI ont du intervenir personnellement auprès des banques, réunies à Bruxelles, pour obtenir cette réduction substantielle de la dette grecque. Cette nuit a vu «une discussion entre des gens qui savaient qu'une catastrophe pesait sur leurs épaules », a expliqué le président français au bout d'un épuisant sommet de huits heures.

Le sommet de l'euro, bloqué par la question grecque, avait frôlé l'échec peu avant minuit lorsque Charles Dallara, chef-représentant des banques, a fait savoir qu'il n'y «avait pas d'accord sur quelque projet grec que ce soit, ni sur une décote particulière». Selon Nicolas Sarkozy, les banques se sont finalement engagées sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant