Crise de l'euro : où en sommes-nous ?

le
0

Depuis 2010, la zone euro connaît une série de perturbations financières sérieuses. La crise de la dette grecque a marqué le début des difficultés, mais des accords sont en chemin.

À l'origine, la dette grecque

La crise économique menace les économies mondiales, mais depuis 2010, une crise spécifique s'est développée dans la zone Euro. La crise de la dette grecque est le point de départ de cette période de turbulence. En effet, la Grèce a souffert du manque de transparence de son économie et son déficit budgétaire, au-delà de 13 % de son PIB, a semé le doute sur sa capacité de remboursement.

Des emprunts réalisés grâce à des produits financiers de Goldman Sachs ont aggravé sa situation et menacé les dix-sept pays de la zone euro.

La solidarité en question

La question de la solidarité s'est posée à l'ensemble des pays de la zone euro, craignant un phénomène de contagion de la crise. En 2010, le conseil européen a décidé de porter secours à la Grèce par le biais d'un plan d'aide. En échange, la Grèce devait instaurer une politique de rigueur afin de rétablir sa position.

Néanmoins, la crise s'est étendue à l'Irlande, elle aussi fragilisée par sa dette, suivie de l'Espagne puis du Portugal.

Des moyens pour agir

Si l'accord pour sauver la Grèce a été obtenu avec difficulté, la zone Euro dispose aujourd'hui de meilleurs outils de surveillance et d'action. Un mécanisme commun de supervision des banques doit être mis en place afin de limiter les abus. Un pacte de discipline budgétaire tend également à limiter les dégâts économiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant