Crise de l'euro : les pays de l'Est les plus exposés

le
2
L'agence Standard & Poor's a dégradé la note de la Hongrie pour sanctionner ses faibles perspectives de croissance

L'inquiétude monte sur les risques de contagion de la zone euro, relayée ces derniers jours par la directrice générale du FMI, Christine Lagarde. Dans un rapport, la banque Natixis analyse les degrés d'exposition des pays émergents, sur la base des échanges commerciaux, des investissements directs étrangers et des besoins de financement externe.

«L'Europe de l'Est est la région plus exposée: tous les pays présentent un risque supérieur à la moyenne ; ils cumulent tous les canaux de contagion, la Hongrie étant de loin le plus exposée, suivi de la République tchèque», peut-on lire dans ce document. Si l'on compare le taux d'ouverture - la part des exportations dans le PIB - pour une vingtaine de pays, en Asie, Amérique latine et Europe de l'Est, la Hongrie présente avec la Malaisie les taux les plus importants, à 100 et 110%.

La Chine concernée

L'Europe émergente risque aussi un tarissement des flux bancaires, les banques européennes - autrichiennes, italiennes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 23 déc 2011 à 09:45

    •JPi - Tenir jusqu’à l’élection et après moi le déluge, c'est le programme de l'UMP. - Celui de la Gauche : Devenir président et proposer les mêmes suicides économiques qu'en 81. Je vote pour qui proposera la fin des abus: 1- Fin des 35 h , 2 -Plafonnement des retraites payées par l’état , 3- réduction (-20%) des salaires et retraites de la fonction publique européenne , 4 - fin des niches fiscales...des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants… « PLUS DE PARTAGE »

  • M4189758 le vendredi 23 déc 2011 à 08:55

    JPi - A force de dépenser toujours plus qu’on gagne sans assainir les finances ces politiques nous conduisent droit au triple CCC de Courage, Circonspection et Centre. Courage, pour le premier plan de rigueur français à mettre en place en 2012. Il faut trouver 180.000.000.000 euros d’économie, rien que pour l’équilibre. Circonspection, durant cette période électorale, bien écouter pour bien élire en 2012 . Centre, là où est peut être la solution en 2012.