Crise de l'Euro : comment sécuriser son assurance vie ?

le
0

La crise de l'Euro, et plus généralement la crise financière, encourage les épargnants à protéger leur capital placé sur un contrat d'assurance vie. Le point sur les bons réflexes.

Face à la crise, protéger son capital

La crise de l'Euro et l'exemple de Chypre, où les dépôts bancaires supérieurs à 100 000 ? doivent être taxés par l'État, encouragent les épargnants à protéger leur capital. C'est d'autant plus vrai pour les titulaires de contrats d'assurance vie multisupport.

Il est donc important de gérer son épargne avec prudence pour limiter les pertes, tout en restant actif.

Protéger son contrat d'assurance vie

Le principal objectif, pour un contrat en unités de compte, est de limiter les pertes. Pour cela, le stop loss est un outil précieux. Le principe est de déterminer un seuil de pertes autorisé. On peut choisir d'appliquer le stop loss sur certaines actions ou sur l'ensemble de son portefeuille. Cette option de gestion peut être gratuite ou payante, selon les assureurs.

On peut également protéger son contrat en sécurisant les plus-values réalisées. Le souscripteur fixera alors un plafond, à partir duquel les plus-values seront versées sur un fond en euros, protégé des aléas de la bourse.

L'investissement progressif

Pour stimuler le rendement de son contrat, tout en restant prudent, l'investissement progressif est une bonne solution. Comme son nom l'indique, il permet d'investir chaque mois ou trimestre une part de son fonds en euros, sur une ou plusieurs unités de compte jugées sures.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant