Crise de l'élevage : le gouvernement impuissant ?

le
6
Sur la RN12 près de Saint-Brieuc, des agriculteurs brûlent des pneus et des bottes de foin.
Sur la RN12 près de Saint-Brieuc, des agriculteurs brûlent des pneus et des bottes de foin.

La grogne des éleveurs s'est de nouveau réveillée en ce début d'année, au moment où la situation économique, loin de s'améliorer, est aggravée par des épizooties. Sans surprise, la promesse d'ajustage du plan de soutien à l'élevage faite par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll jeudi soir n'a pas eu raison de la grogne des professionnels du secteur. Les manifestations d'agriculteurs entamées mercredi dans les Côtes-d'Armor ont fait boule de neige dans l'Ouest à Quimper, en Mayenne et dans la Sarthe au cours de la semaine, à Saint-Malo et Rennes où les éleveurs d'Ille-et-Vilaine sont venus crier leur détresse devant la préfecture vendredi à l'aube.

Les conditions économiques dans le secteur du porc « se dégradent tous les jours. Les trésoreries sont exsangues aujourd'hui. Lorsque vous avez un différentiel de 40 centimes du kilo entre les coûts de production et les prix de vente, c'est affreux », a expliqué à l'AFP Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne, la branche régionale de la FNSEA, le principal syndicat d'agriculteurs.

Crise des prix et grippe aviaire

La crise causée par la chute des prix payés aux producteurs de viande bovine, porcine et de lait, en dessous de leur coût de revient, sous l'effet conjugué d'une surproduction laitière, de l'embargo russe sur l'agroalimentaire européen et de la guerre des prix dans la grande distribution ne s'est en effet pas améliorée. De...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cracboui il y a 11 mois

    C'est comme pour le pétrole, la guerre que se livre les producteurs au dernier qui survivra risque de faire des dégâts collatéraux (dettes non remboursée titrisée et rebelote 2008.

  • cracboui il y a 11 mois

    M8252219, on ne décrète pas un prix, c'est le marché qui le donne même s'il y a de l'abus de la part de la grande distribution, il vaut mieux produire - pendant quelque temps pour assainir le marché que de produire à perte indéfiniment parce que là oui, il y aura beaucoup de dépôts de bilans!

  • M8252219 il y a 11 mois

    cracboui donne nous les nom de ceux à qui tu vas demander de déposer le bilan et de liquider leur ferme.

  • M8252219 il y a 11 mois

    Gouvernement impuissant !!!!! impuissant contre le chômage, impuissant contre le déficit de la France, impuissant à relancer l'économie, impuissant à faire des économies.... impuissant en tout. NUL ET SATISFAIT.

  • M415325 il y a 11 mois

    Il y a de l argent pour faire la guerre recevoir des réfugiés rien pour les agriculteurs les sdu les retraites les pauvres de nationalités françaises merci Hollande

  • cracboui il y a 11 mois

    Il y a trop de production! Les éleveurs doivent réduire drastiquement la production pendant quelques mois pour rééquilibrer l'offre et la demande, c'est la seule solution viable.