Crise, chômage: Madrid pleure ses nuits folles

le
0

La "Movida" avait rendu les nuits folles de Madrid célèbres dans le monde entier. Mais la crise, le chômage record et une brusque hausse de la TVA ont porté un rude coup aux bars de la capitale espagnole... Jusqu'à changer les habitudes des fêtards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant