Crise au FN : les réactions politiques

le
0
Jean-Christophe Cambadélis et Emmanuelle Cosse ont vivement réagi, mercredi, aux propose de Jean-Marie Le Pen.
Jean-Christophe Cambadélis et Emmanuelle Cosse ont vivement réagi, mercredi, aux propose de Jean-Marie Le Pen.

- Le député socialiste Malek Boutih estime que si Marine Le Pen parvient à rompre avec son père Jean-Marie, ce serait "tant mieux pour elle, tant mieux pour le pays", considérant que le "destin" du FN est de "devenir une droite dure". "Les dernières élections l'ont confirmé : le FN, s'il veut s'inscrire durablement dans la vie politique française, est un parti qui doit se débarrasser de son histoire liée à l'extrême droite. Quelque part, le débat entre la fille et le père, c'est un débat entre la possibilité d'un avenir, ou rester scotché au passé". "Cette formation peut en ressortir affaiblie ou renforcée paradoxalement", a ajouté l'élu de l'Essonne, persuadé que "le destin réel du Front national est de devenir une droite dure, et donc un danger pour l'UMP potentiellement". "Si Marine Le Pen arrive à rompre avec cette histoire, tant mieux pour elle, tant mieux pour le pays, c'est quand même plus rassurant", selon ce député coutumier de déclarations tranchées. "La stratégie de Marine Le Pen arrive au rendez-vous qu'elle devait attendre : est-ce qu'elle va lâcher son aile extrême, le coeur de la vie militante du FN ? Est-ce qu'elle a assez de force pour ça ?" a demandé Boutih.- Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche : "Il serait scandaleux que le pataquès politico-familial qui oppose Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen profite médiatiquement à la première." "Si Marine Le Pen s'oppose à son père, c'est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant