Crise au FN : Florian Philippot plaide pour la démission de Jean-Marie Le Pen

le , mis à jour à 14:31
2
Crise au FN : Florian Philippot plaide pour la démission de Jean-Marie Le Pen
Crise au FN : Florian Philippot plaide pour la démission de Jean-Marie Le Pen

«Quel intérêt de rester dans un mouvement avec lequel on ne partage aucune des positions de fond?» Interrogé jeudi sur la guerre ouverte qui sévit depuis quelques jours au Front national entre Jean-Marie Le Pen et sa fille, Florian Philippot, proche de celle-ci, estime qu'il serait «préférable» que Jean-Marie Le Pen démissionne du parti.

Au sujet des récentes déclarations du président d'honneur du FN à l'hebdomadaire d'extrême-droite «Rivarol» et sur BFMTV concernant les chambres à gaz, le vice-président du mouvement considère que la rupture est consommée. «Très clairement, lui-même s'est mis en retrait des positions» du FN, déclare l'eurodéputé, qui fait mine de s'interroger : «Quel intérêt de rester dans un mouvement avec lequel on ne partage aucune des positions de fond?». Et Florian Philippot de conclure : «La solution la plus acceptable» serait qu'il se mette «en retrait, en retraite, qu'il démissionne du mouvement, c'est peut-être ce qu'il y a de préférable», a-t-il dit.

Lundi, avant la publication de «Rivarol» mais après le premier dérapage, l'eurodéputé FN s'était borné à souhaiter que Jean-Marie Le Pen ne mène pas la liste frontiste pour les régionales en région Provence Alpes-Côte d'Azur.

Marine Le Pen, invitée ce jeudi soir du 20 heures de TF1, donnera probablement son sentiment. «Je ne laisserai personne affaiblir» le Front, «pas tant que je serai présidente», assure-t-elle ce matin au Figaro. «Je me trouve obligée, dans l'intérêt de mon pays, de prendre une décision difficile qui met en cause des liens filiaux».

Jean-Marie Le Pen «comble le vide après avoir comblé les salles», accable le député bleu marine Gilbert Collard sur LCI. «La preuve qu'il ne représente plus rien» au sein du Front national, «c'est que pour exister, il utilise le fouet de la provocation», a-t-il ajouté.

Plus diplomate, le sénateur FN Stéphane Ravier a, sur Europe 1, rendu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le jeudi 9 avr 2015 à 14:55

    JMLP démissionne ou est viré le parti gagne 5 points , c'était ou c'est le seul obstacle pour la présidentielle

  • lemonon1 le jeudi 9 avr 2015 à 11:45

    le FN ne peut pas exclure JMLP .par contre MARINE et son équipe peuvent s'autoextraire du FN et fonder un nouveau parti pour qu'il n'y ait pas d'embiguité ! s'ils survivent ils auront un brillant avenir .