Crise agricole : saisies de viande à Auch, Colmar bloqué cinq heures

le
4
Crise agricole : saisies de viande à Auch, Colmar bloqué cinq heures
Crise agricole : saisies de viande à Auch, Colmar bloqué cinq heures

Le gouvernement a beau avoir annoncé des mesures de soutien d'urgence aux secteurs de l'élevage, les actions des agriculteurs ne se sont pas arrêtées pour autant. Ce mardi, dans le Haut-Rhin, ils ont bloqué pendant quelques heures la cité administrative de Colmar pour protester contre la lourdeur des charges pesant sur leur activité et demander une meilleure traçabilité de leurs produits. A Auch, environ 150 éleveurs ont arrêté et ouvert des camions sur les principaux accès à la ville dans la nuit de lundi à mardi. Ils se sont ainsi emparés de 35 tonnes de viande.

A Colmar, vers 11 heures, quelque 240 tracteurs ont convergé vers le centre-ville, selon la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) du Haut-Rhin. «Toute la filière est représentée : le lait, la viande, les céréales, la viticulture, l'arboriculture», a indiqué Michel Busch, directeur de la FDSEA du Haut-Rhin, dénonçant «des charges de production qui ont évolué de façon exponentielle depuis les 20 dernières années».

Sur un des tracteurs, une petite guillotine portant la mention «taxes» coupait la tête d'un cochon. Parmi les slogans, on pouvait lire «la mort est dans le pré», «- un agriculteur = + sept chômeurs» ou encore la mention «RIP agriculture française», inscrite sur un cercueil en bois.

AFP/Sébastien Bozon

Une délégation d'agriculteurs a été reçue à la préfecture. «Il faut qu'elle fasse remonter notre exaspération face aux annonces qui ont été faites et qui ne sont que de la poudre aux yeux», a expliqué Denis Nass, président de la FDSEA du Haut-Rhin, appelant à «une vraie réforme de la traçabilité». «Ces annonces permettent tout juste de tenir deux mois, mais elles n'ont rien réglé du tout», a-t-il ajouté.

Les agriculteurs ont levé le blocage vers 16 heures après avoir déversé deux bennes de fumier et une benne de résidus maraîchers à proximité de l'entrée de la cité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Orange91 le mercredi 5 aout 2015 à 03:43

    La PAC suscite toujours autant de convoitises à la FDSEA... Voir la redistribution FarmSusidy.org, cela évite toute polémique et permet d'éclairer les intérêts des uns et des autres. Espère que nos "chers" agriculteurs ne feront pas trop de dégrdadations, cela va contribuer à alourdir mes impôts...

  • dioptaze le mardi 4 aout 2015 à 22:20

    Bien joué continez le combat!!! Vive les fermiers

  • nayara10 le mardi 4 aout 2015 à 21:38

    Le dialogue Social.Il faut se réunir à une même table .Réunir les partenaires sociaux ....Vous connaissez ???????...

  • HP271279 le mardi 4 aout 2015 à 21:25

    le ministre est fier de lui, avec son bts agricole