Crise agricole : Rennes cernée par les tracteurs en attendant les annonces de Valls

le , mis à jour à 13:40
6
Crise agricole : Rennes cernée par les tracteurs en attendant les annonces de Valls
Crise agricole : Rennes cernée par les tracteurs en attendant les annonces de Valls

Après Vannes (Morbihan) et Caen (Calvados), les agriculteurs ont fait ce mercredi une nouvelle démonstration de force à Rennes (Ille-et-Vilaine), en bloquant la rocade. Venus du Morbihan, du Finistère mais aussi de la Manche ou de Mayenne, près de 480 tracteurs et engins agricoles ont pris  «possession» du périphérique rennais. Cette manifestation, qui se veut «la vitrine de la détresse du monde agricole», intervient alors que Manuel Valls doit annoncer dans la journée le montant des baisses de charges pour les exploitations promises par le gouvernement.

 

D'autres manifestations sont prévues ce mercredi, comme à Toulouse (Haute-Garonne) où 70 tracteurs ont déversé du fumier et empêchent les clients d'accéder au Leclerc à Roques-sur Garonne (Haute-Garonne) ou à Yzeure (Allier). Dans l'Ain aussi, des éleveurs ont également déversé mardi soir des immondices devant l'entrée d'un site d'un logisticien suisse sous-traitant de Carrefour. Une plateforme logistique du groupe était également bloquée mercredi dans le Rhône.

Le préfet de la région Bretagne a décidé de fermer la rocade rennaise entre 11 heures à 17 heures, priant les usagers de la route de faire preuve de «calme et de patience». Plus de 300 policiers et gendarmes ont été déployés pour assurer la circulation des véhicules sur les déviations mises en place permettant le trafic de transit mais aussi de sortir et d'entrer dans la ville. Un numéro vert a même été mis en place, le 02.99.02.10.80, pour informer les usagers de la route.

Neuf points de ralliement pour les agriculteurs étaient programmés : Liffré, Châteaubourg, Janzé, Guichen, Bédée, Melesse, Bain-de-Bretagne, Treffendel et Saint-Méen-le-grand. 

Les déviations mises en place à Rennes pour les automobilistes

- Axe Paris - Brest : éviter Rennes, déviation par A13 - A84 - RN 176 - RN 12 ou A11 (Nantes - Vannes)

- Axe Caen - Nantes : déviation A 88 - A 28

- Axe Saint-Malo - ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • soulamer il y a 11 mois

    pas bon pour le pouvoir alors pas une image sur les chaines d'infos

  • soulamer il y a 11 mois

    la France c'est l'agriculture nous descendons tous de cette corporation à part les destructeurs du pays ....La France apaisée de Hollande oublie son histoire ...

  • M3435004 il y a 11 mois

    Et j'oubliais peut être le CRÉDIT AGRICOLE !

  • M3435004 il y a 11 mois

    Attendre tout de l'Etat ? Vous parlez pour vous peut être ! Les agriculteurs subissent l'Etal ET l'UE (normes, taxes, paperasses, etc...) ET la concurrence mondiale ET l'embargo de l'OTAN ET les acheteurs de la grande distribution. Et vous ?

  • M2766070 il y a 11 mois

    quelle humour ces paysans : APRES AVOIR COUPE les VANNES ils prennent les RENNES !!! sont trop les gàrs

  • vmcfb il y a 11 mois

    Une démonstration de force avec quel objectif? Une Nation qui attend tout de l'état, dont on sait l'efficacité: pitoyable.