Crise agricole : "La baisse des charges est une absolue nécessité"

le
5
Fin janvier, environ 200 agriculteurs ont installé un barrage à Etrelles près de Vitré et bloqué la RN 157 dans les deux sens entre Rennes et Paris.
Fin janvier, environ 200 agriculteurs ont installé un barrage à Etrelles près de Vitré et bloqué la RN 157 dans les deux sens entre Rennes et Paris.

Le Point.fr : La baisse des charges annoncée par François Hollande peut-elle répondre aux inquiétudes des agriculteurs ?

Isabelle Le Callennec : Cela fait des mois qu'ils la demandent. Face à la chute des prix, la baisse des charges est une absolue nécessité. « L'année blanche » (sur le remboursement des dettes bancaires des agriculteurs en difficulté, NDLR) proposée par Stéphane Le Foll n'est pas la solution. Elle ne touche que les plus en difficulté, alors que nombre d'autres vont le devenir : les intérêts des prêts seraient pris en charge par l'État, les banques et les agriculteurs eux-mêmes, mais à des taux élevés que les agriculteurs devront un jour rembourser. Pour faire face à des problèmes de trésorerie particulièrement angoissants, les agriculteurs demandent un prêt à taux zéro et de la simplicité. Ils souhaitent aussi que la sécurité sociale agricole, la MSA, accepte de considérer leur situation pour étaler le versement des cotisations. Enfin, ils aimeraient que le dernier volet de la Pac soit versé sur leur compte en banque.

Et vous, que réclamez-vous ?

Que soient mises en ?uvre les mesures qui font consensus chez les représentants agricoles, et ce, dès maintenant : la baisse des charges, la restauration de la TVA sociale, le bénéfice du CICE pour les coopératives, la...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • domsko il y a 10 mois

    Vous savez, pour le chômage, on nous dit qu'il faille changer de métier, prendre une formation. Pour eux, si c'est bouché, qu'ils arrêtent et aille se former pour un nouveau job. Mais comme c'est bouché et surtout tendu dans presque tous les domaines alors...

  • M2766070 il y a 10 mois

    Mais quelle charges ? si c est leurs emprunts à 0, et le restant du amputé de 3/4... z ont qu a acheter des tracteurs français, ou Roumain, mais pas JOHN DEERE ou MASSEY FERGUSON ....

  • borzeixa il y a 10 mois

    Bien sur Spartaku il vaut mieux manger la mairdheu importée, ça semble logique.

  • Spartaku il y a 10 mois

    UNE BAISSE DES CHARGES pourquoi faire ? Le peuple ne veut plus bouffer leur mairdheu ... même gratuite !

  • ccondem1 il y a 10 mois

    Il faudrait que l'on m'explique en quoi une baisse des charges sociales (en taux ? sinon, c'est du pipeau) changerait quoi que ce soit pour un bénéfice inexistant ou presque. Car dans ce cas, il n'y en a pas ou presque pas à payer, que je sache...