Crise agricole : dégradations à Grenoble, lait déversé dans les Landes

le
2
Crise agricole : dégradations à Grenoble, lait déversé dans les Landes
Crise agricole : dégradations à Grenoble, lait déversé dans les Landes

En Isère, comme dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, des agriculteurs ont manifesté mercredi leur mécontentement. Plusieurs dégradations ont été commises devant la direction départementale du territoire (DDT) à Grenoble (Isère) où des agriculteurs s'étaient réunis après une opération escargot, pour dénoncer des normes qu'ils jugent excessives. Dans le Sud-Ouest, les cargaisons de camions venant d'Espagne ont été inspectées, du lait a notamment été déversé, des tracts ont été distribués aux péages autoroutiers.

A Grenoble, les agriculteurs s'en prennent à la direction départementale du territoire

A Grenoble, la direction départementale du territoire (DDT) a été la cible des agriculteurs en colère mercredi en milieu d'après-midi. Des vitres ont été brisées, un feu a aussi été allumé devant le site en présence que quelque 80 manifestants venus avec 45 tracteurs. Un peu plus tôt dans l'après-midi, selon la présidente des jeunes agriculteurs (JA) de l'Isère Françoise Soullier, les manifestants avaient incendié la boîte aux lettres de la DDT et construit un mur en parpaings pour empêcher l'accès à l'institution. Plusieurs photos diffusées sur les réseaux sociaux montraient un parvis saccagé avec des poubelles renversées, de la paille répandue et enflammée, des papiers dispersés et des œufs jetés sur les vitres

#criseelevage : les agriculteurs montent un mur devant la DDT à Grenoble. #FDSEA38 #JA38 pic.twitter.com/aCRUT4ATYf— Terre Dauphinoise (@TerreDauph) 5 Août 2015

PHOTOS. Les #agriculteurs ont construit un mur de briques devant la #DDT à #Grenoble -> http://t.co/EbJU1EtWWt pic.twitter.com/sK0wlAb3QJ— Citizenside France (@CitizensideFR) 5 Août 2015

A #Grenoble les #agriculteurs en colère lancent des œufs et brûlent les boîtes aux lettre de la DDT #CriseAgricole pic.twitter.com/wwERZX3eFY— France Bleu Isère (@bleu_isere) 5 Août ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.triche le jeudi 6 aout 2015 à 00:37

    peut être que les agriculteurs devraient réfléchir un peu à leurs investissements plutôt que de toujours vouloir acheter un tracteur hors de prix plus gros que le voisin .... à 150 ou 200K€ ... Est ce que je peux poi aussi m'acheter une Ferrari et tout casser pour ne pas la rembourser ...

  • EuropeGa le mercredi 5 aout 2015 à 23:36

    L’agriculture française entièrement détruite par le dumping social et la basse qualité venus d’Allemagne. L’UMP et le PS n’ont pas de solution. Il faudrait une politique agricole française. Mais tant que nous serons dans l’Europe, impossible. La PAC détruit la France.