Crise à l'UMP : Sarkozy songe à accélérer son retour

le
12
Crise à l'UMP : Sarkozy songe à accélérer son retour
Crise à l'UMP : Sarkozy songe à accélérer son retour

Malgré les déboires de l'UMP et les graves accusations concernant le financement de sa campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy n'a pas perdu l'appétit. Hier, comme si de rien n'était, l'ancien chef de l'Etat a convié à déjeuner une poignée de sénateurs, dans ses bureaux privés de la rue de Miromesnil, à Paris. Autour de la table, les élus ont évoqué le résultat des dernières élections, la nouvelle configuration au sein du mouvement, le calendrier personnel de Nicolas Sarkozy. « Il nous a dit des choses très importantes », confie un des participants, sur un ton mystérieux.

Attaqué de toutes parts depuis des mois, au centre d'une multitude d'affaires dans lesquelles son nom est cité, Nicolas Sarkozy songe pourtant à accélérer son retour dans le grand bain politique. Certains l'imaginent déjà récupérer les rênes de l'UMP lors du prochain congrès convoqué mi-octobre après la démission forcée de Jean-François Copé.

Morano : «c'est maintenant qu'il doit s'engager»

« L'UMP n'est pas l'objectif premier, mais la donne peut changer. Est-ce qu'à un moment donné la situation de la France lui imposera d'y aller ? Et si la case France passe par la case UMP, il le fera », glisse un fidèle. L'hypersarkozyste Nadine Morano milite pour : « S'il souhaite revenir, c'est maintenant qu'il doit s'engager ! Notre famille politique a besoin d'un chef, un leader doit se dégager au congrès. » Un sentiment partagé par d'autres proches, comme Christian Estrosi. « C'est le moment ou jamais, insiste un ancien ministre. Ce serait une façon de prendre un coup d'avance sur ses rivaux Juppé et Fillon. Il est clair que les militants le choisiraient. »

Dans l'entourage direct de l'ancien président, on se veut plus prudent : « Nicolas Sarkozy est soucieux de l'état de sa famille politique. Cela le touche que certains fassent appel à lui. Mais il ne se prononcera pas à chaud, dans la précipitation. Se présenter en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9838976 le jeudi 29 mai 2014 à 09:59

    D'accord avec @nlecomte. Depuis 1981 (on pourrait même dire 1968), la France part à la dérive. Mitterrand a été le premier artisan de l'effondrement de notre pays et depuis, personne à l'horizon pour redresser la barre. Quoiqu'il arrive on n'évitera pas la casse, et les "heures les plus sombres de notre histoire" reviendront, mais pas à cause de qui l'on croit !!

  • odnaz le jeudi 29 mai 2014 à 09:54

    M983 j'aurais pu écrire le même message : tout à fait d'accord. Et l'UMP est championne pour les erreurs de casting, à croire qu'il y a bcp de naïfs parmi les militants : Sarko en 2012, NKM pour Paris, Copé pour le parti, .... et maintenant reSarko pour une redéfaite (j'espère) en 2017. Cherchons un Renzi, il faut suivre attentivement ce qu'il se passe (ou peut se passer) en Italie.

  • odnaz le jeudi 29 mai 2014 à 09:48

    Pour paraphraser Montebourg parlant voilà qq années de Ségolène et de son compagnon, je dirais que le seul problème de la démocratie c'est le peuple : on serait bien fichu de ré-élire cet hurluberlu excité qui a fait perdre 5 ans à la France et 600 Mds .... et beaucoup de nos illusions (ndlr j'avais voté pour lui en 2007). On n'a le choix qu'entre des canassons et des merles siffleurs. Mais lui c'est encore au-delà, c'est un Christophe Rocancourt.

  • M9838976 le jeudi 29 mai 2014 à 09:45

    Sarko ça suffit. Le peuple (j'en étais) l'a élu pour une mission : serrer les boulons à droite. Dès qu'il est arrivé au pouvoir il a fait tout le contraire : entre autres traitrises, on l'a vu à l'oeuvre avec le NON du peuple à l'Europe qu'il a transformé en OUI une fois élu. ASSEZ avec les Sarko, Juppé, Fillon, NKM, Bayrou et consort. La France ne peut plus se payer le luxe de mettre à sa tête ces énarques mous. IL NOUS FAUT UN CHEF !!!

  • M608962 le jeudi 29 mai 2014 à 09:38

    le seul actuellement capable de reprendre les reines

  • M4958114 le jeudi 29 mai 2014 à 09:34

    JE NE COMPRENT PAS QUE CERTAINES PERSONNES CROYENT A CE VOLEUR DE POULES §

  • derastea le jeudi 29 mai 2014 à 09:22

    C'est le seul a pouvoir réunir une majorité de Français. Sinon, gare. Je crains vraiment un mouvement populaire très méchant. Il y aurait de la casse. Alors, évitons d'en arriver la. Hollandouille doit dégager et relancer des élections.

  • tmf43 le jeudi 29 mai 2014 à 09:19

    Il a de sérieux problèmes mentaux ce pauvre nain ! Si on en est là, c'est vraiment à cause de ce vois-you qui pollue la vie politique du pays depuis 20 ans

  • M601364 le jeudi 29 mai 2014 à 09:06

    72 affaires il est gonflé il doit travailler pour !!!!!!!!!!!

  • M1089313 le jeudi 29 mai 2014 à 09:03

    S'il veut réellement être utile qu'il s'abstienne de revenir !