Crimée : regain de tensions entre l'Ukraine et la Russie

le , mis à jour à 21:45
0

La Crimée, rattachée depuis plus de deux ans à la Russie à l'issue d'un référendum jugé illégal par les Occidentaux, est de nouveau un tel objet de tensions entre Kiev et Moscou que le processus de paix semble bien fragile. Le Conseil de sécurité des Nations unies va discuter jeudi de ces dissensions croissantes. Les Etats-Unis «extrêmement inquiets» ont appelé les deux camps à éviter toute «escalade».

 

L'Ukraine a placé jeudi ses troupes en état d'alerte le long de la ligne de démarcation. «J'ai ordonné à toutes les unités dans les régions situées au niveau de la frontière administrative avec la Crimée et le long de la ligne de front dans le Donbass (est de l'Ukraine) de se mettre en état d'alerte», a annoncé le président ukrainien Petro Porochenko sur Twitter, après une réunion avec des représentants des forces armées et du ministère ukrainien des Affaires étrangères.

 

Доручив привести в посилену бойову готовність всі підрозділи в районах адмінкордону з АРК та по всій лінії зіткнення на Донбасі

— Петро Порошенко (@poroshenko) August 11, 2016

 

 

Quelques heures plus tôt, c'est Vladimir Poutine, qui après avoir accusé les autorités ukrainiennes d'être «passées à la terreur», réunissait son conseil de sécurité, avec les patrons des services de renseignement et une partie du gouvernement.

 

«Des mesures supplémentaires ont été discutées pour assurer la sécurité des citoyens et les infrastructures vitales de Crimée» et notamment des «mesures antiterroristes pour protéger la frontière terrestre», a précisé le Kremlin dans un communiqué.

 

Des incursions de «saboteurs-terroristes», accuse Moscou

 

Les services de renseignements du FSB (ex-KGB) accusent Kiev d'avoir préparé plusieurs incursions de «saboteurs-terroristes» qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant