Crimée : Poutine rêve d'en faire le nouveau Las Vegas

le
0
Crimée : Poutine rêve d'en faire le nouveau Las Vegas
Crimée : Poutine rêve d'en faire le nouveau Las Vegas

La Crimée : un nouveau «Las Vegas». C'est du moins le projet de Vladimir Poutine pour la toute nouvelle république russe, passée sous le giron de Moscou en mars dernier. Le président russe a en effet déposé cette semaine un projet de loi sur la création d'une zone de jeu et d'argent en Crimée. 

Vladimir Poutine a de grands projets pour sa nouvelle terre conquise : elle deviendra, selon le Chef d'Etat, «l'une des régions les plus développées de la Russie». Et de s'emballer : «Compte tenu de la création d'une possible zone de libre-échange, cette zone de jeu a toutes les chances d'atteindre un statut mondial et de venir concurrencer des territoires comme Macao, Monaco ou Las Vegas». 

Les autorités de la Crimée, qui compte deux millions d'habitants, devront délimiter elles-mêmes les contours de cette zone. Elle pourrait être érigée aux alentours des villes côtières de Saki et Eupatoria, ou entre Théodosie et de Kertch. Il s'agira de la cinquième zone de jeu et d'argent que possède la Russie. 

En 2009, la Russie avait banni les casinos de Moscou, ces derniers avaient proliféré dans la capitale après la chute du régime communiste. A l'époque, Vladimir Poutine avait opté pour cette interdiction afin de stopper les hausse des addictions au jeu.

Parier sur le tourisme

La zone sera combinée avec une activité touristique. Pour y booster les investissements, le gouvernement russe réfléchit également à faire de la péninsule une zone économique spéciale. 

Selon des estimations, les revenus de certains économistes russes du nouveau «Las Vegas» et de ses attraits touristiques pourraient atteindre 1 milliard de roubles, soit 20,3 millions d'euros, par an.

La Crimée, passée à l'heure russe après un référendum le 16 mars dernier. La péninsule est réputée pour ses vignobles, ses vergers, ses lieux de villégiatures, ses sites archéologiques. La région a longtemps exploité ses villes attrayantes, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant