Crimée : le dernier navire ukrainien sous contrôle russe

le
5
Crimée : le dernier navire ukrainien sous contrôle russe
Crimée : le dernier navire ukrainien sous contrôle russe

L'attitude de la Russie à l'égard de ses pays voisins lors de la crise ukrainienne et du rattachement de la Crimée n'est pas un signe de «force» mais de «faiblesse», a déclaré mardi Barack Obama, à l'issue du sommet sur le nucléaire de La Haye (Pays-Bas). Il a confirmé les engagements pris la veille lors d'un G7 exceptionnel  : des sanctions économiques étaient en préparation par les Etats-Unis, en «coordination avec les Européens», dans les secteurs de «l'énergie, la finance, les ventes d'armes ou le commerce». «Notre préférence reste de résoudre cette crise par la diplomatie», a-t-il insisté. Par ailleurs, l'humiliation militaire subie par l'Ukraine en Crimée a conduit mardi à la démission du ministre de la Défense.

Les Russes se sont emparés du dernier navire ukrainien. Les forces russes ont pris le contrôle mardi soir du dernier navire battant encore pavillon ukrainien en Crimée. Les assaillants sont arrivés à bord de deux vedettes rapides, tandis que des hélicoptères survolaient le lac. Une demi-heure, après des bruits d'explosions, probablement celles de grenades assourdissantes, le dragueur de mines «Tcherkassi» était remorqué par le remorqueur Kovel sur la rive du lac Donouzlav.  Les membres d'équipage ont indiqué qu'il n'y avait pas de blessés parmi eux. Les forces russes qui s'étaient emparées lundi du grand navire de débarquement «Kostiantyn Olchanski», avaient essayé également en même temps de prendre contrôle du Tcherkassi, mais le navire a man?uvré habilement, sans s'arrêter, pour ne pas se laisser aborder.

La «faiblesse» de Moscou. «La Russie est une puissance régionale qui met en difficulté ses voisins non du fait de sa force mais de sa faiblesse», a déclaré le président américain. «Nous avons une influence considérable sur nos voisins mais nous n'avons généralement pas besoin de les envahir pour avoir une forte relation de coopération avec eux», a poursuivi Barack ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6235837 le mercredi 26 mar 2014 à 10:18

    les américains ne se melent que d'affaires ou il y a du pétrole à récupérer....Irak, Lybie etc....ou pour régler leurs comptes afghanistan.....que font ils pour la syrie, le mali ou centrafrique ? vous avez vraiment tous un gros tas de M....dans les yeux

  • M6235837 le mercredi 26 mar 2014 à 10:15

    @m9095115relisez l'histoire monsieur, la crimée a toujours été russe, est ce que la france appartient à l'algérie sous prétexte qu'il y a 15% de magrébins chez vous ? allez vous faire soigner

  • M9095115 le mercredi 26 mar 2014 à 01:22

    Après avoir volé la Crimée aux Ukrainien les Russes maintenant volent le contenu de la Crimée

  • delapor4 le mercredi 26 mar 2014 à 00:45

    Assez de l'impérialisme US! Faisons une Europe enfin indépendante!

  • mark92 le mardi 25 mar 2014 à 21:47

    Pas faiblesse. Désespoir. Ils ne peuvent pas tenir un engagement. Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la rUSSIE se sont portés garants de l’indépendance de l’Ukraine (proclamée en 1991) dans le « Mémorandum de Budapest », signé en 1994, après deux ans de négociations.