Crimée: l'agressivité russe peut déclencher un conflit sanglant

le
0

Interdit d'accès en Crimée après avoir rejeté son "annexion" à la Russie, le leader des Tatars dénonce le "retour aux pires jours de l'URSS" et évoque le risque d'un conflit sanglant que pourrait déclencher la "muflerie" russe envers cette minorité musulmane. Durée: 00:41

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant