Créteil gagne enfin, Dijon cale à Brest

le
0
Créteil gagne enfin, Dijon cale à Brest
Créteil gagne enfin, Dijon cale à Brest

Une Ligue 2 qui a eu du mal à démarrer, mais s'est ensuite bien rattrapée lors des secondes mi-temps. Dijon a calé, Créteil remporte son premier match depuis 18 journées, le Havre s'accroche au podium, Ajaccio grappille quelques points et le Paris FC a fait du Paris FC.

AC Ajaccio 2-0 Niort

Buts : Cavalli (59e), Madri (83e)

Ça commence mal pour Niort, qui doit rapidement user un de ses changements lorsque Lahaye décide de lâcher le terrain pour une gêne à la jambe, en faveur de Kiki. Ajaccio s'affirme sur son terrain et domine sans partage cette rencontre, ne laissant pas l'occasion aux visiteurs de construire. Évidemment, ça finit par rentrer, vu la pression des Corses et c'est signé Cavalli, du droit, un peu avant l'heure de jeu. 1-0, ce n'est pas suffisant, il en faut au moins un deuxième histoire de se mettre à l'abri. Niort est totalement dépassé et le 2-0 de Madri est encore léger comparé à ce qu'Ajaccio aurait pu infliger à son adversaire. Du coup, c'est la chute de deux places pour les visiteurs, qui se retrouvent désormais aux portes de la zone rouge.

Auxerre 1-2 Bourg en Bresse Peronnas

Buts : Guirassy (90e) pour Auxerre // N'Simba (82e) et Boussaha (84e) pour Bourg en Bresse Peronnas

Sans grande personnalité, cette partie offre la même chose que ses sœurs du soir au niveau de l'intérêt, c'est-à-dire pas grand-chose, voire rien du tout. D'ailleurs, le public d'Auxerre n'hésite pas à siffler son équipe, vu le niveau de jeu médiocre proposé. Et ça ne change pas en deuxième période, on peut dès lors penser que la rencontre est condamnée à n'offrir qu'un triste 0-0. Et non, puisque N'Simba se charge de transformer un penalty à huit minutes du terme. Contre toute attente, Bourg en Bresse s'offre même le 0-2 juste après, grâce à Boussaha. Guirassy réagit tout de même dans les derniers instants, mais il est déjà trop tard. Au final, la victoire est totalement méritée pour les visiteurs, vu la passivité d'Auxerre, du coup d'envoi au coup de sifflet final.

Brest 0-0 Dijon


Dès les premières minutes, on comprend que la partie sera sans grandes émotions. Les opportunités sont rares, autant pour Brest…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant