Crédits à la consommation : baisse des demandes ac

le
0

La devise de la zone Euro connait de fortes variations depuis ce début d'année 2013. Si l'Euro a subi les effets de la crise chypriote, il est ensuite remonté face au dollar.

Un premier trimestre délicat
Durant les mois de mars et avril 2013, la crise chypriote a créé de sérieuses tensions au sein de la zone Euro. Dans cette logique de craintes, l'Euro a amorcé une forte baisse à la mi-mars, suite aux annonces du plan de sauvetage de Chypre par l'Union Européenne.

Embellie au printemps
Après la mise en place de ce plan de sauvetage élaboré par les pays de la zone Euro, la devise européenne avait repris du terrain dans le courant du mois d'avril, face au dollar et au Yen, deux monnaies qui avaient tiré avantage des doutes européens.

Nouvelle baisse fin juin
L'embellie connue par la devise européenne devrait être de courte durée. Après une hausse, puis une période de stabilité face au dollar, l'Euro a amorcé depuis la mi-juin une nouvelle baisse. Les commentaires de la Réserve Fédérale américaine (la Fed) ont accentué son affaiblissement et ont contribué à renforcer le dollar. De fait, la Fed a prévu de ralentir ses mesures de soutien à l'économie des états-Unis. Cela se traduira par une diminution des injections de liquidités dans le système financier du pays, qui aura pour effet de stimuler le dollar.

à ce jour, l'Euro vaut 1,3181 dollar. Son niveau face à la devise des états-Unis est en baisse constante depuis une semaine, signe de sa fragilité et d'un marché financier instable.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant