Crédit immobilier : les changements au 1er juillet

le
0

Un certain nombre de mesures concernant le crédit immobilier sont entrées en vigueur le 1er juillet 2016 : renforcement de l'information du consommateur et prêt relatif à la valeur du bien.

Crédit et valeur du bien

Le 1er juillet de cette année a marqué l'entrée en vigueur de plusieurs mesures touchant au crédit immobilier. La première concerne la prise en compte de la valeur du bien immobilier devant être financé par le prêt. Suite au décret adopté le 13 mai 2016, les banques peuvent maintenant faire appel à un expert indépendant afin d'évaluer la valeur d'un bien. L'objectif étant de fixer le prix réel de l'appartement ou de la maison, pour accorder un crédit adapté. À noter que cette mesure est facultative : les banques peuvent y recourir ou s'abstenir.

Plus d'informations

Depuis quelques années, l'information du consommateur, et plus précisément de l'emprunteur, fait l'objet d'une attention croissante. Cela se vérifie à nouveau depuis le 1er juillet, puisque les contrats de prêt doivent dorénavant intégrer un « exemple représentatif du montant total du crédit, du coût total du crédit pour l'emprunteur, du montant total dû par l'emprunteur et du taux annuel effectif global ».

Prêt travaux et crédit conso

À compter du 1er juillet, la requalification d'un prêt travaux d'un montant supérieur à 75 000€ en crédit à la consommation est possible. Cette mesure est favorable aux particuliers, car le crédit consommation est plus souple. Il devient donc envisageable de financer des travaux importants par ce biais.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant