Crédit immobilier: des habitudes très contrastées en Europe

le
0
Les Européens du Nord s'endettent beaucoup plus que leurs voisins du Sud et surtout de l'Est pour acheter un bien immobilier. Avec un crédit moyen de 48.359 euros par ménage propriétaire, les Français arrivent en huitième position.

Les Européens n'ont pas tous le même comportement face au crédit immobilier et il existe de très fortes disparités d'un pays à l'autre. Les ménages d'Europe du Nord (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Royaume-Uni, Suède, Luxembourg) sont ceux qui s'endettent le plus, selon une étude du Crédit foncier, réalisée avec le cabinet Asterès qui a passé en revue les crédits immobiliers souscrits fin 2012 par des ménages habitant dans 25 pays de l'Union européenne.

Au mois de décembre de l'année dernière, chaque ménage propriétaire nord-européen avait ainsi à rembourser un prêt de 60.708 euros en moyenne (encours), alors que l'ensemble des ménages européens disposait d'un emprunt de 41.699 euros en moyenne. «Cette zone représente 62% des encours des crédits immobiliers et 44% de la population européenne», précise l'étude. Le Danemark, où la part des ménages propriétaires avoisine les 60% (comme en France), arrive très largement en tête: les ménages ont un crédit de 188.304 euros en moyenne. «Le Danemark a connu un boom immobilier, les ménages bénéficient d'avantages fiscaux liés à leur crédit», décrypte le Crédit foncier. Vient ensuite le Luxembourg (141.602 euros).

«Le marché du crédit immobilier est très fortement concentré»

Les Européens du Sud (France, Espagne, Italie, Portugal, Malte, Chypre, Grèce) s'endettaient en 2012 presque deux fois moins que leurs voisins du Nord. Chaque ménage propriétaire détenait en fin d'année dernière un crédit de 35.911 euros en moyenne. La France sort du lot, avec un crédit moyen de 48.359 euros en moyenne par ménage propriétaire. Elle se place au huitième rang européen.

Enfin, les habitants d'Europe de l'Est (Slovénie, Slovaquie, République tchèque, Pologne, Estonie, Hongrie, Lituanie), pourtant généralement propriétaires de leur résidence principale, sont de très loin les moins endettés du continent. Chaque ménage propriétaire a emprunté 7066 euros en moyenne, soit neuf moins qu'en Europe du Nord. La palme revient à la Hongrie, dont le crédit moyen s'élève à seulement 3210 euros. «Ces fortes disparités s'expliquent notamment par des raisons culturelles, chaque pays ayant sa propre approche du crédit immobilier. Mais, cela n'a pas de rapport avec le nombre de ménages propriétaires. Les différences de montants empruntés sont aussi liées au niveau de prix de l'immobilier», explique le Crédit foncier.

Les crédits immobiliers représentent l'essentiel (87%) des prêts souscrits par les Européens (85% en France, mais 95% au Danemark et 51% en Hongrie). «Le marché du crédit immobilier est très fortement concentré: quatre pays, le Royaume-Uni (1270 milliards d'euros d'encours), l'Allemagne, la France (850 milliards) et l'Espagne, concentrent deux tiers des montants des crédits européens, alors qu'ils ne représentent que 54% de la population du Vieux Continent», souligne le Crédit foncier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant