Crédit immobilier : des aides pour les jeunes emprunteurs ?

le
0

Les primo-accédants bénéficient de différentes aides pour concrétiser leur achat immobilier. Le prêt à taux zéro est le dispositif le plus intéressant, outre le prêt action logement et le prêt PEL.

Prêt à taux zéro 2016

En France, l'accession à la propriété est encouragée par le biais de plusieurs dispositifs. Le plus connu est sans doute le prêt à taux zéro (PTZ), dont la version 2016 se révèle particulièrement intéressante pour les primo-accédants, avec un plafond de ressources relevé. Cette aide financière est destinée aux emprunteurs souhaitant acquérir leur résidence principale : un logement neuf ou ancien, sous condition de travaux. Le prêt à taux zéro est un crédit permettant l'achat ou la construction d'un premier logement. Il est accordé selon le revenu fiscal de référence de l'acheteur, mais aussi en fonction de la zone géographique et de la composition du foyer. Le plafond de ressources est actuellement de 37 000€ pour une personne seule en zone A, 30 000€ en zone B1, 27 000€ en zone B2 et 24 000€ en zone C.

Le prêt PEL

Le prêt rattaché au plan d'épargne logement (PEL) n'est pas réservé aux jeunes emprunteurs, mais il peut constituer une solution judicieuse. À noter : les droits à prêt sont transférables aux descendants. Il est donc possible de profiter des droits de ses parents.

Le prêt action logement

Ce prêt correspond à l'ancien dispositif « 1% patronal », permettant aux salariés des entreprises de plus de dix personnes de bénéficier d'un crédit à un taux attractif. L'obtention de ce prêt dépend néanmoins du choix du chef d'entreprise et de la somme disponible lors de la demande.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant