Crédit immo : un premier semestre 2016 estimé favorable aux primo-accédants

le
0

Alors que les taux de crédits immobiliers ont connu une légère reprise en 2015, après de longs mois à des niveaux faibles, le premier semestre 2016 s'annonce encore favorable.

Des taux de crédit faibles

Les taux des crédits immobiliers ont atteint des niveaux historiquement faibles depuis 2014. Il était possible d'emprunter aux alentours de 2% sur 15 ans. Mais une légère reprise a été observée en 2015, entre juin et octobre. Les taux restaient néanmoins très attractifs pour les candidats à l'achat immobilier. A la fin de l'année, plus précisément entre octobre et décembre, une nouvelle baisse est enregistrée. Les taux d'intérêt semblent stabilisés sur ce début d'année 2016. Une aubaine pour les acquéreurs potentiels et plus particulièrement les primo-accédants.

Les banques, en recherche de clients

Les faibles taux de crédit immobilier ont permis à un certain nombre de Français de concrétiser un projet d'achat. En ce début 2016, les banques sont toujours soucieuses de séduire et optent donc pour des taux faibles et stables. Il s'agit en effet, pour les banques, d'atteindre leurs objectifs pour 2016. Mais les taux sont aussi établis selon leur niveau de croissance économique : une accélération pourrait provoquer une hausse au second semestre.

PTZ, un atout pour les primo-accédants

Le premier semestre s'annonce donc comme une période favorable pour les Français souhaitant réaliser un premier achat immobilier. Le nouveau Prêt à Taux Zéro, accessible depuis le 1er janvier 2016, est un atout supplémentaire : il peut porter jusqu'à 40% du montant de l'acquisition et le différé de paiement a été allongé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant