Crédit immo : le retour des primo-accédants

le
0

Entre des taux de crédit immobilier au plus bas et un PTZ très avantageux en 2016, on assiste à une augmentation des achats immobiliers par des primo-accédants. Le point sur cette tendance.

Les primo-accédants, plus nombreux

Les professionnels du secteur le constatent : après plusieurs années de recul, à cause de la crise financière de 2008, les primo-accédants sont de retour sur le marché de l'immobilier. Selon une récente étude, 40% des demandes de crédit immobilier seraient formulées par des particuliers, effectuant leur première acquisition de logement. Ils représentent en outre 22% des intentions d'achat pour le premier semestre 2016.

Des taux attractifs

Ne cessant de baisser, les taux de crédit immobilier actuels sont historiquement faibles et ce, quelle que soit la durée du prêt. Pour les emprunts les plus longs, sur vingt-cinq ans, les taux moyens sont actuellement compris entre 1,4% et 2,05%, selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA. Les meilleurs dossiers peuvent même prétendre à des taux entre 1,2 et 1,6%. De quoi attirer les jeunes candidats à la propriété immobilière.

Le PTZ en renfort

Au-delà des taux très bas, le PTZ 2016 séduit. Destiné aux primo-accédantssouhaitant acheter leur résidence principale, le prêt à taux zéro est plus avantageux cette année, avec des conditions assouplies : plafond de ressources plus élevé, possibilité d'acquérir un logement neuf ou ancien, si des travaux sont réalisés. Le PTZ peut financer jusqu'à 40% du montant du logement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant