CREDIT FONCIER : Italie : un marché du logement qui se redresse progressivement

le
0
 

Communiqué de presse
Paris, le 6 juillet 2016

Italie : un marché du logement qui se redresse progressivement

 

Depuis avril, le Crédit Foncier confronte la France avec d'autres pays européens sous forme de « matchs immobiliers ». Ces matchs prennent la forme d'études comparatives sur les principales données économiques, démographiques et surtout immobilières. Après France-Espagne en avril, France-Allemagne en mai, France-Royaume-Uni en juin, cette série se poursuit aujourd'hui avec France-Italie.

Economie : l'Italie affichait en 2015 une croissance économique de 0,8 %, inférieure à la fois à celle de la France (1,2 %) et à celle de l'UE (1,9 %). Le PIB italien (1 636 Mds€) est inférieur à celui de la France (2 184 Mds€) ; le taux de chômage italien (11,9 %) est supérieur à celui de l'Hexagone (10,4 %).

Démographie : l'Italie compte 61 millions d'habitants pour une superficie de 301 000 km², ce qui représente une densité de près de 200 habitants/km², soit près du double de celle de la France. Les Italiens sont davantage concentrés en agglomérations (degré d'urbanisation égal à 76 %) que ne le sont les Français (66 %).
On compte 2,3 occupants par logement en moyenne (égal à la France).
En Italie, l'âge de départ des jeunes du foyer familial se fait tardivement à l'âge de 30 ans ; l'espérance de vie en Italie est de 83 ans, légèrement supérieure à celle de la France (82 ans).

Marché du logement italien
Le marché immobilier italien a subi de plein fouet la crise des années 2008-2013 :

  • le volume de transactions (neuf et ancien) a baissé de 40 % pendant cette période (-14 % en France) ;
  • les permis de construire ont baissé de 72 % ;
  • le volume de crédits immobiliers à l'habitat a baissé de 61 % ;
  • cette baisse de l'activité s'est accompagnée d'une baisse des prix plus modérée  (-5 %).

Depuis deux ans, le volume de transactions (neuf et ancien) se redresse pour atteindre 449 000 opérations en 2015 (+10 % entre 2013 et 2015) avec toutefois des prix toujours en baisse d'environ 6 %, y compris dans les grandes villes.

Les résidences principales sont équitablement réparties entre appartement (51 %) et maison (49 %).

La proportion de propriétaires y est de 73 % contre 70 % dans l'Union européenne.

Enfin, le montant des crédits immobiliers restant à rembourser par chaque ménage propriétaire est particulièrement faible en Italie : 19 000 euros (vs 47 000 euros en France et 41 000 euros en UE), soit 7 % du patrimoine non financier des ménages (vs 12 % en France et 19 % en UE).

Téléchargez l'étude intégrale :
http://creditfoncier.com/immobilier-france-italie/

Source données : voir étude ; la majorité d'entre elles sont issues d'Eurostat.


**



Contacts Presse  
Nicolas Pécourt
Directeur de la Communication et RSE
T : 01 57 44 81 07
nicolas.pecourt@creditfoncier.fr
Kayoum Seraly
Responsable Information et Relations Presse
T : 01 57 44 78 34
kayoum.seraly@creditfoncier.fr

Suivez-nous sur  : twitter.com/CreditFoncier  | facebook.com/CreditFoncier   | youtube.com/CreditFoncier
CPresse Crédit Foncier _ Marché du logement
This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.Source: CREDIT FONCIER via Globenewswire
HUG#2025702
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant