Crédit export : les compagnies perdent leurs avantages

le
0
De nouvelles règles de financement pour l'achat d'avions vont être instituées dès le 1er février prochain, à l'issue d'un nouvel accord conclu sous l'égide de l'OCDE.

De nouvelles règles de financement pour l'achat d'avions vont être instituées dès le 1er février prochain. Elles concernent le recours au «crédit export», une assurance crédit apportée par les États aux compagnies aériennes pour l'achat d'avions via des organismes spécifiques (Coface en France, Euler en Allemagne, ExIm Bank aux États-Unis...). Au c½ur de la crise, ce dispositif particulièrement intéressant pour les compagnies aériennes avait fini par représenter jusqu'à 40 % des livraisons d'avions pour Airbus et Boeing.

Ce mercredi, des négociations entamées depuis plus de six mois entre cinq grands acteurs internationaux (États-Unis, Union européenne, Japon, Brésil et Canada) ont fini par aboutir. Christine Lagarde, la ministre de l'Économie, s'en est réjouie. Elle note que «ce nouveau cadre réglementaire tient compte des intérêts du constructeur européen Airbus qui continuera à bénéficier de la garantie des États au titre d'une partie de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant