Crédit et apport personnel : quelles sont les règles ?

le
0

Pour souscrire un crédit immobilier, il est préférable de disposer d'un apport personnel. Cet argument peut permettre d'obtenir un crédit à un taux plus avantageux. Le point sur les règles.

Importance de l'apport personnel

Lorsque l'on souhaite s'engager dans un projet d'achat immobilier, on réfléchit à ses possibilités pour constituer un apport personnel. Cet apport peut être formé d'économies, d'une donation, d'un prêt accordé par sa famille ou encore du fruit d'une vente immobilière. Il est incontestablement plus confortable de consulter une banque en vue d'obtenir un crédit, lorsque l'on dispose d'un apport personnel.

Les avantages

Disposer d'un apport personnel est de nature à moduler la durée de remboursement, le montant des mensualités et surtout, le taux d'intérêt proposé par la banque. Un bon dossier, avec un apport personnel élevé, bénéficiera de taux plus attractifs. Le dossier de crédit sera également étudié et accepté plus rapidement.

Apport personnel : quel montant ?

Ce point est variable. Généralement, on s'accorde à dire qu'un apport personnel représentant 20% du montant du bien immobilier est une base solide. Néanmoins, il est tout à fait possible de voir une demande de prêt accordée avec seulement 10% du montant du bien. Ceci est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit d'un premier achat de résidence principale. Par ailleurs, les personnes disposant d'un apport personnel de 30 à 40% du montant de l'achat sont considérées comme d'excellentes candidates au crédit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant