Crédit d'impôt développement durable au 1er juillet 2014

le
0

Le créditd'impôt développement durable accorde une déduction fiscale aux ménages effectuant des travaux d'amélioration énergétique. Le point sur les dispositions en place au 1er juillet.

Crédit d'impôt développement durable : rappel

Comme son nom l'indique, le crédit d'impôt développement durable est une réduction fiscale accordée aux ménages faisant le choix de réaliser des travaux visant à réduire leurs dépenses énergétiques dans leur résidence principale. Ce crédit d'impôt est valable pour les logements construits il y a plus de deux ans.

Il est à noter que le CIDD 2014 peut aussi se cumuler à l'Eco-Prêt à taux zéro (Eco-PTZ), dans la limite des revenus fiscaux de l'emprunteur. Le plafond est ainsi de 25 000€ pour une personne seule et de 35 000€ pour un couple avec imposition commune.

Au 1er juillet, choisir son artisan

Pour bénéficier du crédit d'impôt développement durable mais aussi de l'Eco-PTZ, il est nécessaire à compter du 1er juillet 2014 de faire exécuter ses travaux par un artisan titulaire de la mention « Reconnu Grenelle Environnement (« RGE »).

Quels taux pour le crédit d'impôt ?

Le CIDD 2014 a été simplifié par rapport à celui en vigueur en 2013. Désormais, un seul taux s'applique, pour le crédit d'impôt. Il est de 15% pour un chantier visant à faire des économies d'énergie et de 25% dans le cadre d'un bouquet de deux travaux éligibles.

En 2014, le délai pour effectuer les travaux est de deux ans, contre seulement un an en 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant