Crédit d'impôt : coup de pouce aux ménages modestes

le
0

Après la hausse d'impôts éprouvée par de nombreux Français en 2013, le premier ministre Manuel Valls a annoncé un coup de pouce fiscal. Il sera réservé aux ménages modestes.

Un climat de tension

La politique de rigueur menée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a entraîné une hausse d'impôt pour de nombreux Français. Le gel du barème de l'impôt sur le revenu a entraîné une augmentation de 2 %, en moyenne. En outre, le plafond du quotient familial a été ramené de 2336 € à 2000 € par demi-part, ce qui a pénalisé 2,5 % de foyers fiscaux. Enfin, la refiscalisation des heures supplémentaires a aussi été éprouvée durement.

C'est donc face à des Français déçus que Manuel Valls a pris ses fonctions de premier ministre.

Une annonce importante

Conscient de la nécessité de rassurer, Manuel Valls a fait une annonce fiscale importante le 11 mai dernier. Il a déclaré que le prochain projet de loi de finances rectificative (PLFR) comporterait des mesures « pour permettre la baisse de l'impôt pour les ménages à faible revenu. » Ce PLFR sera présenté au conseil des ministres le 11 juin, mais l'on sait déjà que les mesures en préparation concerneront les personnes gagnant de 1,2 à 1,3 fois le SMIC, soit aux alentours de 15 000 € par an pour un célibataire.

Des hausses, pour d'autres français

Selon le premier ministre « il y a à peu près 650 000 ménages qui sont rentrés dans l'impôt et qui doivent en sortir ». Mais tous les contribuables ne connaîtront pas de baisse d'impôt. Au contraire, la hausse devrait se poursuivre pour certains, se trouvant au-delà des premières tranches du barème.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant