Crédit agricole veut maigrir de 50 milliards d'euros

le
0
Les besoins de financement seront réduits pour trois branches d'activité. La banque souligne par ailleurs une exposition «limitée et gérable» aux pays malades de la zone euro.

Après Société générale et BNP Paribas, c'est au tour de Crédit agricole d'annoncer des cessions d'actifs. Comme l'avait annoncé le Financial Times ce mercredi, la banque se donne pour objectif d' une réduction structurelle de 50 milliards d'euros de son endettement entre juin 2011 et décembre 2012.

Sans rentrer dans les détails, le communiqué, publié alors que le directeur général de Crédit agricole, Jean-Paul Chifflet, s'exprimait devant des investisseurs dans un hôtel parisien, précise que trois branches sont concernées. La première, la banque de financement et d'investissement, subira une réduction de ses besoins de financement de 15 à 18 milliards d'euros, qui passera par l'arrêt progressif de «certaines activités à l'issue d'une revue de portefeuille» et «la fermeture d'implantations non stratégiques à l'international».

Pour les services financiers spécialisés, la réduction des besoins de financement sera de 9 à 11 milliards avec notamment «la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant