Crédit Agricole: une réflexion sur le capital est en cours.

le
0

(CercleFinance.com) - Crédit Agricole SA répond ce matin par un communiqué à l'information de Bloomberg parue la veille selon laquelle le groupe pourrait se défaire partiellement des titres qu'il détient dans les caisses régionales afin de renforcer ses fonds propres. La caisse centrale de la banque verte confirme qu'elle réfléchit à un projet en la matière, mais que rien n'est pour l'heure arrêté.

A la Bourse de Paris, l'action Crédit Agricole SA, qui a perdu hier 6,6%, se reprend de plus de 5% ce matin à 9,5 euros.

Hier en effet, l'agence Bloomberg rapportait qu'afin de renforcer son capital, Crédit Agricole SA (CASA) envisagerait de céder ses parts dans plus d'une douzaine de ses caisses régionales via une opération qui pourrait atteindre environ 17 milliards d'euros (en données brutes). A titre de comparaison, CASA capitalise pour l'heure 25 milliards d'euros à la Bourse de Paris.

Selon l'agence de presse, dans le cadre de cette éventuelle opération qui pourrait être annoncée en mars, les caisses régionales rachèteraient 25% de leur propre capital actuellement aux mains de CASA, qui utiliserait ensuite le produit de cette cession pour renforcer ses fonds propres. 'La structure cotée ne récupérerait pas elle-même la totalité de cette somme (17 milliards d'euros, ndlr) car elle financerait une partie du rachat par les caisses régionales des participations', précise ce matin Aurel BGC.

Pour mémoire, le calendrier actuel de CASA prévoit la publication des résultats 2015 en date du 17 février, puis une journée investisseurs le 9 mars.

Ce matin, Crédit Agricole SA confirme qu'il “travaille à la simplification de son organisation, notamment capitalistique”. Et le groupe d'ajouter qu'il mène “des réflexions visant à la réalisation éventuelle d'une opération consistant en un reclassement intragroupe des certificats coopératifs d'associés et de certificats coopératifs d'investissement (les CCA/CCI) qu'il détient auprès d'une entité dédiée, intégralement détenue par les caisses régionales. Ce reclassement entraînerait l'annulation de facto du mécanisme de garantie (switch) associé à la détention de ces titres”.

Selon CASA, “ce projet, neutre pour la solvabilité du groupe et sans effet fiscal significatif, renforcerait la flexibilité financière de Crédit Agricole SA, permettant l'accélération de l'atteinte de ses objectifs prudentiels tels qu'annoncés le 22 décembre et l'amélioration de la qualité de son capital. L'opération s'inscrit dans le cadre d'un plan à moyen terme visant à améliorer les performances opérationnelles de Crédit Agricole SA et favoriserait son désendettement”. Cette éventuelle opération “conforterait sa politique de distribution (pay-out de 50%) et permettrait le retour à un paiement du dividende exclusivement en numéraire dès la distribution au titre de l'exercice 2016.”

A ce stade, il ne s'agit que d'un projet, avertit Crédit Agricole, les discussions étant en cours. “De plus amples informations seront communiquées en temps utile”, termine le groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant