Crédit Agricole : suivez le bon sens des caisses régionales

le
2
DR
DR

(lerevenu.com) - Vive 2014?! Les caisses régionales de Crédit Agricole, 39 ban­ques de taille moyenne (pas plus de 950 millions d'euros de produit net bancaire pour la plus grande d'entre elles), opérant chacune sur un ou plusieurs départements français sans chevauchement en termes de concurrence, ont enfin tourné la page 2013.

Après un millésime 2012 difficile, marqué par un résultat net global en baisse de 8% à 3,3 milliards d'euros, et les pertes de Crédit Agricole SA, leur filiale à 54% cotée en Bourse, 2013 n'était dans le meilleur des cas qu'un exercice de transition.

Ce n'est que cette année que facturations et rentabilité vont de nouveau progresser sensiblement. D'ici là, toutes les ban­ques auront déployé une nouvelle plateforme informatique, baptisée Nice, offrant davantage de souplesse et de réactivité commerciale.

Bien ancrées sur leurs territoires, très solides financièrement comme en témoigne leur solvabilité de 18,4% à fin 2012, les caisses régionales, socle du groupe mutualiste, souffrent de l'atonie de l'économie française et de la crise immobilière. Un seul signe?? En 2012, la production de crédits a chuté de 18%, à 57 milliards d'euros, pé­­nalisée par les crédits immobiliers en recul de 23%, à 28?milliards d'euros. Or, la marge d'intermédiation sur les crédits est déterminante dans le calcul du produit net bancaire de ces ban­ques locales.

Rattrapage boursier

En Bourse, les investisseurs ont déjà

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos le dimanche 20 avr 2014 à 12:04

    ceux qui ont investi il y a 10 ou 15 ans dans le CCI ile de france,ne doivent pas partager l avis de ce grand expert,car ils ont du perdre en moyenne 30% de leur capital

  • Alex282 le samedi 19 avr 2014 à 10:41

    On ne vous dit pas tout : la baisse sensible des résultats observée sur certaines Caisses Régionales et en grande partie liée à la mise en place du nouveau système informatique absolument pas adapté aux CR qui disposaient d'un système plus performant, exemple les CR de l'Ouest. Carton rouge vif donc aux responsables de ce choix qui espérons n'est qu'une étape dans la mise en place de ce nouveau système NICE.