Crédit agricole solde son aventure grecque au prix fort

le
1
CASA CÈDE EMPORIKI
CASA CÈDE EMPORIKI

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole a annoncé mercredi la cession de sa filiale grecque déficitaire Emporiki à Alpha Bank dans une transaction qui se soldera par une perte de deux milliards d'euros dans ses comptes du troisième trimestre.

La banque, qui avait racheté Emporiki en 2006, avait engagé début octobre des négociations exclusives avec Alpha Bank afin de vendre sa filiale dont les pertes lui ont coûté plusieurs milliards d'euros depuis le début de la crise financière.

La vente, qui se fait pour un euro symbolique, va du coup permettre au groupe bancaire français de redresser sa solvabilité financière en réduisant son exposition à la Grèce, pays pour lequel les investisseurs redoutent toujours une sortie de la zone euro.

"L'impact de la transaction sera enregistré dans le compte de résultats de Crédit Agricole SA au troisième trimestre 2012", explique la banque dans un communiqué.

"Il viendra réduire le résultat net part du groupe pour un montant estimé à 2 milliards d'euros."

CASA espère boucler l'opération à la fin de l'année.

A la Bourse de Paris, l'action Crédit agricole a ouvert en hausse de plus de 2% pour toucher un plus haut depuis début septembre 2011 à 6,555 euros, avant de se retourner rapidement à la baisse. A 10h45, le titre abandonnait 2,5% à 6,238 euros et sous-performait nettement l'indice des banques de la zone euro, lui-même en hausse de 0,8%.

"Il n'y a pas beaucoup de détails officiels dans le communiqué sur l'impact de la vente d'Emporiki sur les objectifs de fonds propres", note un analyste londonien. "Le groupe Crédit agricole est bien capitalisé mais nous savons qu'il y a un écart entre le groupe et son véhicule coté."

Dans le détail, préalablement à la cession et conformément à ce que la banque avait indiqué, le Crédit agricole procédera à une recapitalisation d'Emporiki à hauteur de 2,85 milliards d'euros.

Le groupe va également souscrire pour 150 millions d'euros d'obligations remboursables en actions d'Alpha Bank.

"Crédit agricole SA estime que les effets cumulés de la transaction conforteront l'atteinte des objectifs de solvabilité du groupe Crédit agricole à fin 2013", indique la banque sans plus de détails.

Matthieu Protard et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3748275 le mercredi 17 oct 2012 à 11:08

    achete au plus haut, vendu au plus bas ! sans compter les couts de portage enormissimes ! des As de la finance chez CASA!!

Partenaires Taux