Crédit Agricole SA : un résultat net trimestriel en forte baisse

le
0
Le siège de Crédit Agricole. (© P. Suze / Crédit Agricole)
Le siège de Crédit Agricole. (© P. Suze / Crédit Agricole)

Voilà qui ne va pas simplifier la lecture boursière de Crédit Agricole, alors que l’action est toujours décotée et mal orientée depuis le début de l’année avec un repli de 19%. Du moins à court terme. Lanterne rouge du CAC 40 ce jeudi en début de matinée, Crédit Agricole SA, la société cotée du groupe bancaire mutualiste, a dégagé au premier trimestre un résultat net de 227 millions d’euros, en recul de 71% d’une année sur l’autre. C’est maigre. Et pourtant ce n’est pas inquiétant. Explications.

Importante plus-value

En cause ? L’impact à court terme de l’opération Eureka de simplification de l’organisation du groupe, avec la cession des certificats coopératifs d’investissement et certificat coopératifs d’associés dans le capital des banques régionales. L’opération – qui vient de recevoir le feu vert de l’AMF – se traduira par une importante plus-value pour la banque cotée.

Mais elle ne sera cristallisée qu’au troisième trimestre pour un montant net de l’ordre de 600 millions d’euros selon les dirigeants de la banque. Or, Crédit Agricole a décidé de réinvestir par anticipation ce gain futur. Comment ? En rachetant ses dettes les plus coûteuses.

Ces dernières semaines, la banque a racheté pour 1,2 milliard d’euros de dette subordonnée assortie d’un taux de 5,4% et pour 3 milliards d’obligations foncières (covered bonds) à 3,3%.

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant