Crédit Agricole SA regroupe les pouvoirs autour de Lefebvre

le
0

(Actualisé avec contexte) PARIS, 4 novembre (Reuters) - Crédit agricole S.A. CAGR.PA a annoncé mercredi l'élection par son conseil d'administration de Dominique Lefebvre en qualité de président, une nomination attendue qui constitue une première étape vers la simplification de la gouvernance et de la structure du groupe mutualiste. Dominique Lefebvre cumulera la présidence de l'entité cotée de la 'banque verte' et celle de l'organe politique du mutualiste, la Fédération nationale du Crédit Agricole (FNCA), ainsi que la SAS Rue La Boëtie, où est logée la participation de 56,5% des caisses régionales dans la structure cotée. Le président sortant de CASA, Jean-Marie Sander, avait déjà annoncé qu'il prévoyait de quitter la présidence d'ici la fin de l'année et qu'il proposerait la candidature de Dominique Lefebvre, les statuts de la banque ne s'opposant pas, selon lui, à ce cumul. "La création d'une présidence unique s'inscrirait dans la logique de l'évolution de la gouvernance souhaitée par l'actionnaire", estimait-t-il dans un entretien publié par Les Echos le 28 octobre. Le groupe a évoqué l'idée de créer une structure au niveau du groupe Crédit agricole qui fusionnerait SAS Rue La Boétie, l'organe central de Crédit agricole SA et la FNCA. Ce renforcement de la gouvernance intervient alors que le groupe a lancé un chantier de réorganisation de sa gouvernance et de son organe central, un projet aux lourdes conséquences réglementaires et fiscales et qui nécessite l'accord de la Banque centrale européenne. Lors d'une conférence avec des investisseurs le 16 septembre, le directeur général Philippe Brassac avait indiqué n'avoir toujours pas de visibilité sur le calendrier du projet de réorganisation de l'organe central (ROC). La direction de la banque avait déçu les marchés lors de la présentation des résultats semestriels le 4 août, quand elle avait annoncé qu'en raison de "contraintes non levées" avec la BCE, aucune opération n'était pour l'heure envisageable. L'action avait dévissé en Bourse alors que certains investisseurs s'attendaient à ce que les actionnaires minoritaires reçoivent une indemnisation en échange du transfert de l'organe central, logé dans Crédit agricole S.A., vers les caisses régionales. Le communiqué : http://bit.ly/1kt1nWj (Gilles Guillaume et Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant