Crédit Agricole Quelques signes d'espoir

le
0
Copyrights here
Copyrights here

(lerevenu.com) - Le produit net bancaire de Crédit Agricole SA, la structure cotée du réseau mutualiste, s'est contracté de 14,1% au deuxième trimestre, à 4,75 milliards d'euros. Le bénéfice net a chuté de 67,4%, à 111 millions, alors que le consensus des analystes redoutait une perte nette de 23 millions d'euros. Les deux principaux foyers de perte, dans la période, ont été le Grèce et l'Italie qui ont occasionné, respectivement, des provisions de 370 millions d'euros sur la filiale Emporiki et 427 millions, pour dépréciation des titres de la banque Intesa Sanpaolo.

Ailleurs dans le réseau, le coût du risque s'est avéré stable et Crédit Agricole a fait preuve d'une certaine résistance de ses activités de banque de détail et de gestion d'actifs. Et, fort heureusement, le produit net bancaire des caisses régionales a progressé, lui, de 2,6%, avec un coût du risque encore bas. Dans le pôle de la banque de financement, les revenus ont reculé de 19,9%, car tous les métiers ou presque ont affiché d'importantes baisses d'activités.

En définitive, la Bourse a privilégié les points positifs de ces comptes trimestriels, entre autres, la conclusion, sans doute dans quelques semaines, de la cession d'Emporiki, trois candidats (grecs) s'étant déclarés. Néanmoins, le projet d'une éventuelle augmentation de capital de la filiale grecque avant sa vente pèsera encore sur la valorisation de Crédit Agricole en Bourse.

Achetez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant