CREDIT AGRICOLE ILE DE FRANCE : Au 30 Juin 2007 : Bonne croissance de l’activité et forte progression du résultat net.

le
0

ACTIVITE

En milliards d’euros

Evolution sur un an

Encours de collecte(*)

39.8

+ 9.0%

Encours de crédits

23.4

+9.5%

(*) hors TCN interbancaires, y compris les encours des comptes titres des clients

Compte de résultats consolidés aux normes IAS/IFRS

RESULTATS FINANCIERS

En millions d’euros

Evolution sur un an

Produit Net Bancaire

467.1

+7,3%

Charges générales d’exploitation

205.8

+5.5%

Résultat brut d'exploitation

261.3

+8.7%

Résultat net,
part du groupe

198.6

+24.9%

Bonne croissance de l’activité et gains de parts de marché :

La progression de la collecte de 9 % s’explique par le succès du lancement de nouveaux produits, de très bons résultats en assurance-vie (+13,8% sur un an) et le développement des placements en valeurs mobilières (+9,2%).

Les crédits progressent de 9,5% tirés par l’habitat (+16,2%), les entreprises supportant un effet de base défavorable.

L’activité en assurances dommages et en prévoyance se développe à un rythme accéléré : le nombre de contrats en stock a progressé de +18% sur 1 an.

Cette vitalité de l’activité se traduit par l’acquisition de 40 000 comptes de dépôts à vue nouveaux sur le semestre et une progression des parts de marché en collecte, crédits habitat et assurances dommages.

Un résultat net en forte progression :

Le PNB progresse de 7,3%. Cela provient d’une bonne résistance du PNB d’activité (malgré l’effet de base défavorable de l’épargne-logement), d’un résultat sur portefeuille tiré par les dividendes de CA SA et d’une bonne contribution de SOCADIF, notre filiale de capital développement.

Les charges progressent de 5,5% traduisant l’accélération des recrutements liés au renforcement des équipes commerciales et à l’ouverture des nouvelles agences.

Le RBE s’établit à 261,3 M€ (+8,7%) et le coefficient d’exploitation à 44 %.

Le coût du risque s’établit à +15 M€. Il comprend un renforcement de nos provisions collectives conformément à l’exploitation des modèles Bâle 2 à hauteur de 18 M€. Par ailleurs, le dénouement favorable de plusieurs dossiers de montants significatifs se solde par une reprise nette de provision conséquente.

Le résultat net part du groupe s’élève à 198,6 M€ en progression de 24,9%, niveau supérieur à nos prévisions.

Un nouveau Cap de Croissance :

En 2006, nous avons engagé un plan d’investissements d’envergure de 170 M€ sur 3 ans afin de répondre aux attentes de nos clients. Il comprend d’une part une extension de notre réseau (50 nouvelles agences dont 18 réalisées à ce jour), la rénovation complète des 300 agences existantes et du siège social, d’autre part l’évolution de notre système d’information Synergie commun à 8 caisses régionales dans le cadre d’une stratégie multicanal (lancement de notre boutique Internet en Mai 2007, nouvelle gestion des contacts fin 2007, généralisation de la téléphonie sous Internet début 2008). Enfin, il prévoit une intensification des investissements de formation dans le but d’accroître la qualification des collaborateurs.

Pour ce qui concerne 2007, les résultats acquis au 1er semestre et la dynamique commerciale enclenchée devraient conduire à des résultats supérieurs à nos prévis
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant