Crédit Agricole IDF : une décote trop élevée

le
0
Une agence Crédit Agricole Ile-de-France, à Paris. (© L. Grassin)
Une agence Crédit Agricole Ile-de-France, à Paris. (© L. Grassin)

(lerevenu.com) - L'année 2014 a été une période de transition pour Crédit Agricole d'Île-de-France, la plus grande des caisses du groupe mutualiste. Avec un résultat net de 287 millions d'euros, en hausse de 7,9%, elle renoue avec la croissance du bénéfice, malgré un produit net bancaire, issu des métiers, sous pression puisqu'il ne gagne que 0,8%, à 945 millions. Le retour du dividende de Crédit Agricole SA et la baisse des provisions pour risques soutiennent le résultat.

Encore deux ans avant que la double transfor­mation - numérique et réseau d'agences - ne porte réellement ses fruits sur les facturations. Auparavant, la banque connaîtra des résultats poussifs en 2015, sans doute en baisse.

Bloc "A lire aussi"

Mais elle a les moyens de faire patienter. Le dividende versé avec son certificat d'investissement est en hausse de 8,8%, à 3,70 euros. À la clé, un rendement attrayant de 5,4%. La décote de plus de 50% par rapport à l'actif net constitue une anomalie qui finira par être corrigée.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant