Crédit agricole envisagerait de changer sa gouvernance

le
0
CRÉDIT AGRICOLE ENVISAGERAIT DE CHANGER SA GOUVERNANCE
CRÉDIT AGRICOLE ENVISAGERAIT DE CHANGER SA GOUVERNANCE

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole envisage de redéfinir les contours de sa gouvernance, notamment pour rendre sa structure et son organisation plus lisibles à l'international, rapportent vendredi deux quotidiens.

Selon Les Echos et Le Figaro, la banque française envisage de transférer des pouvoirs de Crédit agricole S.A., son véhicule coté, à la Fédération nationale du Crédit agricole (FNCA), l'organe qui rassemble les caisses régionales du groupe et contrôle Crédit agricole S.A.

"L'enjeu de ces discussions, c'est de déplacer tout ou partie des fonctions de l'organe central depuis CASA vers la Fédération", déclare une source proche du dossier citée par Le Figaro.

Le journal ajoute que Crédit agricole S.A. a mandaté Rothschild et Morgan Stanley comme banques conseil et la FNCA Citigroup.

"Des représentants de la FNCA se sont en effet rendus à Bercy cet été pour tenter de convaincre les pouvoirs publics d'introduire les modifications législatives nécessaires à ce transfert dans le projet de loi Hamon sur l'économie solidaire et sociale", écrit de son côté Les Echos, citant des "sources concordantes."

Crédit agricole S.A., la FNCA, la Banque de France, l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) et le ministère de l'Economie ont refusé de commenter ces informations vendredi soir.

Selon Les Echos, les pouvoirs publics se sont montrés "très méfiants" vis-à-vis de ce projet.

"Les responsables publics préféreraient que le Crédit Agricole, qui a été particulièrement secoué par la crise financière, 'se concentre sur sa stratégie et son avenir' plutôt que sur les luttes de pouvoirs", explique le journal.

Crédit agricole S.A., lesté en 2012 par une perte historique pour partie liée à sa sortie de Grèce, veut dégager un résultat "significativement positif" cette année et présentera à l'automne aux côtés de sa maison mère un nouveau plan stratégique.

Matthias Blamont, Christian Plumb, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant