Crédit Agricole d’Ile-de-France : Une bonne résistance amplifiée par des éléments exceptionnels : au 31/03/2013, le résultat trimestriel ressort en hausse de 20%

le
0

Paris, le 2 mai 2013.

Le Conseil d’Administration s’est réuni ce jeudi 2 mai pour procéder à l’arrêté des comptes du premier trimestre 2013.

Le crédit ralentit, la collecte progresse.

Le crédit ralentit avec une diminution de 8% des réalisations des crédits à l’habitat, et une forte baisse de la demande de crédit des entreprises, qui tirent moins sur leurs lignes court terme et n’augmentent pas leurs investissements. Le marché du crédit à la consommation reste atone.

En revanche, le marché de la collecte est actif. La nouvelle donne fiscale incite les clients à orienter leurs placements vers le Livret A et l’assurance vie. Par ailleurs la collecte est restée très soutenue auprès des entreprises et des investisseurs institutionnels. L’encours de collecte globale franchit le cap des 50 milliards d’euros. Sur un an, la collecte bilan augmente de 10,7% à 26,5 milliards d’euros.

Ces performances ont permis au Crédit Agricole d’Ile-de-France d’améliorer encore sa situation en liquidité, en réduisant sur un an son différentiel crédit / collecte de 2,9 milliards d’euros, soit un ratio s’établissant à 111,6% au 31 mars 2013 contre 124,1% au 31 mars 2012.

En matière de services proposés à la clientèle, le Compte À Composer confirme son succès commercial avec près de 45 000 ventes au cours de ce premier trimestre.

Le résultat net du premier trimestre montre une bonne résistance et bénéficie d’éléments exceptionnels.

En effet, le PNB Global est en hausse de 4,7%, en raison d’éléments exceptionnels représentant 16,4 M€. Retraité de ces éléments, il aurait été en baisse de 2,1%. Le PNB d’activité aurait été en légère diminution de 0,9%.

La bosse des charges de 2012 liée au projet NICE se résorbe progressivement. Ainsi la croissance des charges de fonctionnement par rapport au premier trimestre 2012 est limitée à 1,5%.

Le résultat brut d’exploitation croît de 7,6% à 134 M€.

La résolution favorable d’un contentieux contribue à un coût du risque en reprise nette de provisions (produit) de 13,4 M€ au 31 mars 2013, à comparer à un coût du risque (charge) de 10,3 M€ au 31 mars 2012. Le taux de CDL reste très faible à 1,72%.

Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés, le résultat net consolidé s’élève à 92,8 M€, en hausse de 20,1%. Hors éléments exceptionnels du PNB et du coût du risque, il aurait été en baisse de 6,6%.

 

ACTIVITE (en milliards d’euros)

31/03/2012

31/03/2013

 

Encours de collecte(*)

46,9

50,7

+8,1%

Encours de crédits

27,9

27,1

-2,5%

                                               (*) : hors TCN interbancaires, y compris les encours des

                                                 comptes titres des clients

 

RESULTATS CONSOLIDES (IAS)

(en millions d’euros, sur 3 mois)

31/03/2012

31/03/2013

 

Produit Net Bancaire

242

253

+4,7%

Charges générales d’exploitation

118

119

+1,5%

Résultat brut d'exploitation

124

134

+7,6%

Résultat net
part du groupe

77

93

+20,1%

Ambitions2.015 : le C@DIF en mouvement.

Le 6 mars 2013, le Conseil d’Administration du Crédit Agricole d’Ile-de-France a approuvé le nouveau projet stratégique à horizon 2015, « Ambitions2.015 : le C@DIF en mouvement », bâti autour de 3 lignes de force :

la distribution de demain, pour se différencier par la satisfaction des clients, assise sur le système informatique 2.0 issu du projet NICE, et un réseau d’agences adapté au Grand Paris et aux attentes des clients.

le mutualisme en Ile-de-France, avec un objectif de 250 000 sociétaires à fin 2015, et une plus grande implication des Caisses Locales sur le territoire.

l’entreprise digitale, pour un C@DIF agile, innovant, pionnier, connecté et en interaction avec ses clients, ses sociétaires et leurs élus, et ses collaborateurs.

Retrouvez toutes les informations financières réglementaires sur www.ca-paris.fr, rubrique Informations Financières (accès gratuit et illimité pour les particuliers (hors abonnement spécifique), hors coût de communication variable selon l’opérateur).

Contact : communicationfinanciere-caidf@ca-paris.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant