Crédit Agricole d’Ile-de-France : Au 30 septembre 2007 : Accélération du développement de la bancassurance et très bonne résistance aux turbulences

le
0

Accélération du développement de la bancassurance :

L’activité de collecte reste soutenue grâce à une bonne tenue des DAV (+8,6%), de l’assurance-vie (+12,7%) et de l’épargne bancaire (+7,5 %), les valeurs mobilières marquant le pas (+2,7%).

L’activité crédit reste vigoureuse tant dans le domaine de l’habitat (+13,3%) que de celui des entreprises et des professionnels (+9,2%) et des collectivités locales (+15,9%).

Une accélération très sensible de la commercialisation des produits d’assurances des biens et des personnes et de prévoyance est constatée : 70 000 produits vendus depuis le début de l’année avec notamment un très bon démarrage de l’assurance santé et de la garantie obsèques.

ACTIVITE

En milliards d’euros

Evolution sur un an

Encours de collecte(*)

39,8

+ 6,7%

Encours de crédits

24,2

+11,5%

(*)hors TCN interbancaires, y compris les encours des comptes titres des clients

Très bonne résistance aux turbulences :

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France n’est pas exposé aux risques "subprime" et la crise financière qui a entraîné des turbulences sur les marchés financiers a eu un très faible impact sur les résultats du trimestre grâce aux options prudentes de la gestion financière.

Le PNB progresse de 3,4% et enregistre une opération de restructuration du passif qui a généré une charge financière non récurrente de 16 M€. Cette opération, favorisée par le contexte actuel des taux, permettra une baisse sensible du coût de refinancement sur les prochains exercices. Hors cet élément exceptionnel, le PNB progresse de 5,8%.

Les charges générales d’exploitation progressent de 6,1%, compte tenu du renforcement des équipes commerciales, de l’anticipation des recrutements, de l’extension du réseau d’agences (17 agences supplémentaires depuis le 30.09.2006) et des investissements dans le système d’information SYNERGIE.

Compte tenu de ces différentes évolutions, le RBE s’établit à 353 M€ en progression de 1% et le coefficient d’exploitation ressort à 46,9%, contre 45,7% il y a un an. Le coût du risque est positif de 4,8 M€, le renforcement des provisions collectives constituées en application des modèles Bâle 2 ayant été plus que compensé par des reprises individualisées découlant du dénouement favorable de plusieurs dossiers.

Le résultat net s’élève à 252 M€ en progression de 8,9%, soit l’équivalent du résultat net de l’ensemble de l’exercice 2004.

De nouveaux services pour nos clients :

Outre une offre renouvelée pour la clientèle des jeunes et une extension de la gamme sur l’assurance et la prévoyance, le Crédit Agricole d’Ile-de-France élargit son offre sur Internet avec le lancement en Novembre 2007 de la signature électronique permettant la souscription en ligne de produits d’épargne.

Avec 4 millions de connexions par mois et 350 000 internautes réguliers, le nouveau site du CADIF, lancé en Mai 2007, se situe dans les premiers rangs des sites bancaires français. D’autres innovations sont prévues dans les prochains mois tant dans le domaine de la téléphonie que de celui des services en ligne permettant ainsi l’émergence progressive d’un véritable modèle de distribution multicanal intégré.

Compte de résultats consolidés aux normes IAS/IFRS

RESULTATS FINANCIERS

En millions d’euros

Evolution sur un an

Produit Net Bancaire

665,0

+3,4%

Charges générales d’exploitation

312,2

+6,1%

Résultat brut d'exploitation

352,8

+1,0%

Résultat net,
part du groupe

252,0

+8,9%


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant