CREDIT AGRICOLE BRIE PICARDIE: Résultats au 31 mars 2011 *

le
0

Une proximité et une utilité relationnelle sources de développement des activités

En s’appuyant sur son réseau multicanal, avec des agences de proximité, des pôles professionnels dédiés, des Centres d’Affaires Entreprises, des espaces Banque Privée, des Plateformes Téléphoniques et la Banque en ligne sur Internet, le Crédit Agricole Brie Picardie a poursuivi son action au service de ses clients et prospects, et accueilli plus de 15 700 nouvelles entrées en relation sur le premier trimestre 2011. Il en est résulté un fort développement des activités de la Caisse Régionale sur ce trimestre.

Les dépôts collectés s’élèvent à 21 milliards d’euros à fin mars, en augmentation de 4,4 % sur un an.

La collecte monétaire est en hausse de plus de 187 millions d’euros par rapport à mars 2010, portée par la progression des dépôts à vue. Parallèlement, les encours d’épargne bancaire sont supérieurs de 6,9 %, en soulignant l’augmentation notable des encours sur livrets (+ 367 millions d’euros). Enfin, malgré l’aversion persistante au risque, l’épargne pour compte de tiers est en croissance de 1,4 % sur l’année, avec un développement des encours d’assurance-vie de 4,7 %.

Le développement marqué de la collecte de bilan contribue à conforter la liquidité déjà satisfaisante de la Caisse Régionale qui affiche un coefficient de liquidité de 147 pour un minimum de 100, et lui permet de continuer à assurer pleinement son rôle de partenaire financier de l’économie.

En tant qu’acteur majeur de l’économie locale, le Crédit Agricole Brie Picardie a mis en place un volume important de financements sur ce premier trimestre, comme l’illustre l’augmentation de 16,4 % des réalisations de crédits à moyen et long terme par rapport au premier trimestre 2010.

Les réalisations de crédits au logement confirment la dynamique constatée l’année précédente, avec une augmentation de 17 % par rapport au 31 mars 2010.

Les encours de crédits atteignent ainsi 15,6 milliards d’euros à fin mars, en hausse de 7,8 %, grâce à l’évolution conjuguée des crédits à l’équipement et à l’habitat.

Le développement des activités de services à la clientèle se poursuit également, avec une progression de 8,6 % du nombre de contrats d’assurances IARD en portefeuille.

En millions d’euros

Mars 2010

Mars 2011

Var. en %

Encours de collecte

Encours de crédits

20 121,7

14 501,9

21 015,1

15 639,4

4,4 %

7,8 %

Un premier trimestre marqué par une bonne tenue de la performance financière

Le Produit Net Bancaire s’élève à 159,1 millions d’euros, en progression de 14,4 % sur le premier trimestre de l’exercice précédent, soutenu par l’augmentation de 13,6 % du PNB d’activité clientèle qui a atteint 139,2 millions d’euros pendant le trimestre sous revue. Cette progression concerne tous les métiers de la Caisse Régionale, activité d’intermédiation, offres de services et d’assurances. En parallèle, le PNB sur portefeuille et activités pour compte propre s’établit à 19,9 millions d’euros à fin mars. Sur le premier trimestre, la matérialisation d’une plus value réalisée suite à un échange de titres est venue conforter l’évolution positive du PNB sur portefeuille.

Les charges de fonctionnement nettes s’élèvent à 68,5 millions d’euros. Leur hausse maîtrisée de 1,7 % par rapport à mars 2010, liée à la construction du futur système d’information unique (NICE) de toutes les Caisses Régionales, permet d’améliorer encore le coefficient d’exploitation.

Le résultat brut d’exploitation s’élève à 90,6 millions d’euros, en hausse de 26,5 %.

Les créances douteuses et litigieuses représentent 358,6 millions d’euros, soit 2,3 % des encours de crédits contre 2,4 % en mars 2010, et sont provisionnées à 74,8 % à fin mars 2011. La Caisse Régionale a poursuivi sa politique prudente de couverture des risques individuels et généraux.

Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés de 29,8 millions d’euros, le résultat net social ressort à 34,3 millions d’euros, en augmentation de 14,7 % par rapport au premier trimestre 2010.

En données consolidées au 31 mars 2011, le produit net bancaire s’établit à 155,6 millions d’euros en hausse de 11,9 %. Après enregistrement des charges de fonctionnement nettes de près de 69,1 millions d’euros, le résultat brut d’exploitation ressort à 86,5 millions d’euros, en évolution de 21,7 %. Le résultat net consolidé s’établit à 46,4 millions d’euros, contre 34,6 millions d’euros au 31 mars 2010, soit une progression de 34,2 %.

Chiffres clés (en millions d’euros)

Base individuelle

Mars 2010

Mars 2011

Var. en %

Produit Net Bancaire

Charges de Fonctionnement Nettes

Résultat Brut d’Exploitation

Résultat Net Social

139,0

67,4

71,6

29,9

159,1

68,5

90,6

34,3

14,4 %

1,7 %

26,5 %

14,7 %

Base consolidée

Mars 2010

Mars 2011

Var. en %

Produit Net Bancaire

Charges de Fonctionnement Nettes

Résultat Brut d’Exploitation

Résultat Net Consolidé

139,0

68,0

71,0

34,6

155,6

69,1

86,5

46,4

11,9 %

1,6 %

21,7 %

34,2 %

La performance financière du premier trimestre renforce la capacité du Crédit Agricole Brie Picardie à faire face aux défis et évolutions majeures de la société de demain, dans un contexte où la réglementation devient de plus en plus contraignante.

Son niveau de fonds propres lui permet d’afficher un ratio CRD de 15,85 % au 31 décembre 2010, bien au-delà du minimum réglementaire de 8 %.

Une hausse du dividende distribué sur le CCI Brie Picardie

Le premier trimestre 2011 a vu se tenir les Assemblées Générales des Caisses Locales qui ont rassemblé plus de 15 500 participants et un nombre croissant de nouveaux sociétaires.

L’Assemblée Générale de la Caisse Régionale du 29 mars 2011 a décidé la distribution d’un dividende de 1,23 euro par CCI Brie Picardie (FR0010483768) contre 1,16 euro pour l’exercice 2009, soit un rendement de 7 % sur la base du cours de fin 2010. La mise en paiement a eu lieu le 26 avril 2011.

Dans un contexte de forte volatilité des marchés, et plus particulièrement des valeurs bancaires, le CCI Brie Picardie s’établit à 19,65 euros au 31 mars 2011, et affiche une progression de près de 12 % sur le premier trimestre, alors que l’indice CAC 40 connaissait une évolution de 4,8 % sur la même période.

* Article L-451-1-2 du code monétaire et financier.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant