Crèche dans une gare : «une polémique ridicule»

le
0
Outré par l'histoire de la crèche de Noël de la gare de Villefranche-de-Rouergue, l'Observatoire de la laïcité rappelle que la neutralité religieuse s'applique seulement à l'État et aux bâtiments de la fonction publique.

«Ridicule!». C'est la réaction de l'Observatoire de la laïcité, créé en avril 2013 sous l'égide du Premier ministre, pour qualifier la polémique créée par la crèche de Noël des cheminots de Villefranche-de-Rouergue, dans l'Aveyron. Au nom de la neutralité confessionnelle, les agents SNCF qui avaient installé les santons dans la gare, comme ils le font par tradition depuis 10 ans, ont dû renoncer à exposer leur décoration, jugée comme un «signe religieux ostentatoire» par un usager. La direction régionale de la SNCF n'a pas demandé expressément le retrait de la crèche mais les employés en colère ont voulu signifier leur révolte contre cet «excès laïcard» en s'autocensurant. Ils ont ostensiblement caché la crèche sous une bâche et mis une affich...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant