Crèche Baby Loup : la justice tranche mercredi sur le port du voile

le
0
Cinq ans après le début de l'histoire, la cour d'appel de Paris contredira-t-elle la cour de Cassation qui s'était prononcée en faveur de la salariée voilée ?

La cour d'appel de Paris doit rendre mercredi sa décision dans l'affaire de la crèche Baby Loup. En décembre 2008, une salariée de cette crèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) était licenciée pour avoir refusé d'enlever son voile sur son lieu de travail. Le règlement intérieur de la crèche, auquel elle avait elle-même participé en tant que directrice adjointe stipulait pourtant que le port de signe religieux était interdit au nom du principe de neutralité.

En décembre 2010, les prud'hommes jugent le licenciement pour faute grave justifié, s'agissant d'un cas d'«insubordination caractérisée». La salariée fait appel. En octobre 2011, la cour d'appel de Versailles confirme le jugement des prud'hommes. Mais en mars 2013, rebondissement, la Cour de cassation annule cette décision arguant que la crèc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant