Création d'un office franco-allemand sur les énergies renouvelables

le
0
La France et l'Allemagne veulent favoriser la transition énergétique de l'Europe
La France et l'Allemagne veulent favoriser la transition énergétique de l'Europe
Un bon moyen, a priori, de favoriser leur déploiement sur les territoires des deux pays.

Le couple connaît parfois des désaccords, des séquences difficiles, mais il tient bon depuis maintenant un demi-siècle. Parfois qualifiée de « moteur » de l'Europe, même si nos voisins s'en tirent à meilleur compte sur le plan économique, l'entente franco-allemande demeure solide et revêt différentes formes.

En témoigne la création, actée depuis un mois, d'un Office sur les énergies renouvelables qui pourrait servir de base à toute l'Union Européenne (UE) et ambitionne rien de moins que faire de l'Europe le continent de la transition énergétique.


Des missions capitales

Paraphé à Paris par la ministre de l'Écologie Delphine Batho et son homologue fédéral de l'Environnement Peter Altmaier, l'acte de naissance pourrait jeter les bases d'une nouvelle vision énergétique, plus continentale. En attendant, l'Office franco-allemand sur les énergies renouvelables, qui « grapillent » petit à petit, mais sont encore largement minoritaires alors même que le combat contre le réchauffement climatique devient de plus en plus difficile, cherchera dans un premier temps à approfondir toute forme de coopération concernant les technologies propres, « intégrant la planification territoriale, les impacts environnementaux, les coûts et les systèmes de soutien, l'emploi et la formation », détaillent nos confrères du site Internet Bioaddict.fr.

De m
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant