Création d'un fichier de reconnaissance faciale

le
0
Il permettra, grâce à l'utilisation des images de vidéosurveillance, d'identifier les suspects grâce à leur visage. Ce fichier policier s'ajoutera à ceux des empreintes digitales et génétiques.

Imaginez une scène à la Minority Report, ce film américain d'anticipation avec Tom Cruise. Les caméras de police seraient capables d'identifier un suspect au passage d'un portique, des ordinateurs comparant, en un éclair, l'image de son visage saisie sur le vif avec celles contenues dans le grand fichier des personnes photographiées lors de leurs gardes à vue, par exemple. Et les yeux électroniques ne le lâcheraient plus, jusqu'à son interpellation.

Vous croyez ce monde réservé aux scénaristes de Hollywood? Au ministère de l'Intérieur, il est déjà en préparation. Et ce sont les autorités elles-mêmes qui le disent. «Il faut améliorer la police technique et scientifique et l'on se dirige vers la création d'un troisième fichier de reconnaissance faciale, qui pourrait servir à l'exploitation des données de vidéosurveillance», a déclaré, le 22 juin dernier, le directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, lors d'une audition à huis clos d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant